PSG : comment Motta a enfoncé Brandao devant la police

Thiago Motta, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, a été la victime de Brandao, l’attaquant de Bastia, dont le coup de boule lui a valu une sanction exemplaire devant la justice, à savoir un mois de prison ferme, une sanction qui sera très certainement modifiée en travaux d’intérêt général.

Une sanction d’autant plus exemplaire que personne ne s’était constitué partie civile dans cette affaire. Ni Thiago Motta, ni le Paris Saint-Germain, ni la Ligue de Football Professionnelle. Néanmoins, si le milieu de terrain du Paris Saint-Germain n’a pas voulu porter plainte contre Brandao, sa déclaration devant les policiers n’a pas aidé l’attaquant pour sa défense. En effet, Thiago Motta a affirmé très clairement la préméditation de Brandao avant son geste, comme l’Equipe le dévoile : « Il m’a bien dit qu’il m’attendrait. J’étais loin d’imaginer qu’il le ferait vraiment », a confié Motta aux policiers. De quoi aller dans le sens du juge qui a voulu frapper fort…