PSG – Accusation de viol : la Fédération brésilienne monte au front pour Neymar

Obligé de clarifier sa position sur le cas de Neymar Jr, accusé de viol à quelques semaines de la Copa America, la Fédération brésilienne a pris fait et cause pour sa star.

Accusé de viol par une jeune femme de 27 ans, Neymar Jr est actuellement dans la tourmente au Brésil. Obligé de collaborer avec la justice pour prouver qu’il a été victime d’un piège, la star du PSG n’a sans doute pas totalement la tête à la préparation de sa Copa America, qu’il dispute à domicile à compter de mi-juin.

Face à cette situation compliquée, de nombreux observateurs commencent à se demander s’il ne vaudrait pas mieux que Neymar déclare forfait pour la compétition afin de se consacrer à sa défense. Au sein de l’Etat-major de la CBF (Fédération brésilienne), on ne se pose pas toutes ces questions.

« Une accusation sans preuve »

Interrogé par Fox Sports sur l’affaire, le président Rogerio Caboclo a été très clair : il croit en la version de Neymar et ne le sanctionnera pas sportivement. « Neymar est un joueur différent sur le terrain, dans n’importe quelle équipe, qu’il s’agisse d’un club ou d’une équipe nationale. Je pense qu’une chose ne contamine pas l’autre. Aujourd’hui, il fait l’objet d’une accusation sans preuve, et toute personne peut être soumise à une telle situation. Nous espérons que cela sera clarifié. Notre devoir aujourd’hui est de protéger la sélection afin que les joueurs aient l’esprit tranquille pour faire leur travail », a-t-il confié.

Arnaud Carond