PSG : Al-Khelaïfi va rater une occasion en or de s’expliquer sur l’affaire du fichage ethnique

PSG : la LFP veut solder le dossier parisien avant la Ligue des Champions

Pour la première fois depuis la révélation de l’affaire du fichage ethnique, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi aurait pu s’expliquer en compagnie d’anciens ou d’actuels dirigeants devant le Conseil national de l’éthique.

Comme RMC l’a annoncé, Jean-Claude Blanc, directeur général délégué du PSG, Marc Westerloppe, ancien responsable de la cellule recrutement du centre de formation du club parisien hors Ile-de-France de 2013 à 2018, et Olivier Létang, ancien directeur sportif adjoint du PSG, sont convoqués vendredi pour être entendus par le conseil national de l’éthique (CNE) au siège de la FFF à Paris.

Le CNE aura l’oreille attentive

Selon les informations de L’Équipe, Nasser Al-Khelaïfi aurait aussi dû être auditionné mais un déplacement à l’étranger l’en empêchera. Selon la teneur des discussions avec les autres interlocuteurs, le CNE pourra ensuite renvoyer les protagonistes devant la Commission de discipline de la LFP, qui pourrait décider de sanctions à l’encontre du PSG.

JP