PSG : Draxler, Di Maria, Mbappé... Les ultimes révélations Mercato de Vadim Vasilyev
par Alexandre Corboz

PSG : Draxler, Di Maria, Mbappé... Les ultimes révélations Mercato de Vadim Vasilyev

Très loquace depuis qu'il s'est reconverti agent de joueurs, Vadim Vasilyev a (encore) mis son nez dans les affaires du PSG...

Evincé de la présidence de l'AS Monaco il y a un peu moins d'un an, Vadim Vasilyev a décidé de se lancer dans une carrière de consultant et d'agent. Dans les colonnes du Journal du Dimanche, l'ex-dirigeant russe s'est confié avant PSG – ASM.

Vasilyev avait tenté Kimpembé, Draxler, Lucas... Et Di Maria

S'il a beaucoup parlé de ses six ans d'expérience à diriger le club du Rocher et de ses empoignades avec Paris, Vasilyev a aussi fait quelques confidences sur le Mercato, assurant avoir tenté d'attirer plusieurs joueurs Franciliens.

« A un moment, on a essayé de recruter Presnel Kimpembé. Lors du transfert de Mbappé, on a regardé de près la situation de Julian Draxler. De Lucas Moura aussi, mais il aurait été notre cinquième extracommunautaire et on ne voulait pas l'échanger avec Fabinho, également désiré par Paris. Je n'en ai jamais parlé, mais il y a quelques années, j'avais beaucoup discuté avec Angel Di Maria, lorsqu'il était un peu bloqué au Real. Il m'avait reçu chez lui, on avait vraiment tenté le coup mais les conditions étaient trop difficiles à remplir », raconte Vadim Vasilyev.

Mbappé ne partira pas l'été prochain, « c'est trop tôt »

Et l'ancien bras droit de Dimitri Rybolovlev est revenu une nouvelle fois sur l'avenir de Kylian Mbappé, un sujet sur lequel il est régulièrement interrogé : « Kylian générera le plus grand transfert de l'Histoire, aucun doute là-dessus. Un grand club devra être prêt à mettre au minimum 300 M€ sur la table. La somme peut sembler incroyable, mais il faut non seulement penser à ce qu'il va apporter sur le terrain, mais aussi en termes commerciaux. Pour moi, la question de son transfert ne se posera pas l'été prochain, c'est trop tôt. C'est important qu'il poursuive sa progression, individuelle et collective. E ce serait encore plus beau de gagner le Ballon d'or sous les couleurs parisiennes ».