par Raphaël Nouet

PSG - Galatasaray (5-0) : Cavani - Neymar, tout est bien qui finit bien

Dans un match sans enjeu et dominé de la tête et des épaules par le PSG, Edinson Cavani et Neymar ont écrit la belle histoire de cette soirée de Champions League face à Galatasaray.

Dans un match sans enjeu et dominé de la tête et des épaules par le PSG, Edinson Cavani et Neymar ont écrit la belle histoire de cette soirée de Champions League face à Galatasaray.

Ce soir au Parc des Princes, on a eu droit à deux facettes très différentes du football. La vilaine, d'abord, a été aperçue dans les alentours de l'enceinte de la porte de Saint-Cloud, où de violents heurts ont opposé hooligans parisiens et supporters turcs. Une habitude quand le Galatasaray et le PSG se rencontrent…

Et puis, il y a eu la belle facette, qui s'est produite à la 82e minute. Cela faisait un quart d'heure qu'Edinson Cavani était entré en jeu à la place de Mauro Icardi. Accueilli par une ovation du Parc des Princes, l'Uruguayen cherchait, comme toujours, à faire trembler les filets.

Et puis, le gardien de Galatasaray a fait une faute dans sa surface sur Kylian Mbappé. Neymar, qui aurait dû tirer le pénalty, s'est dirigé vers Cavani et lui a tendu le ballon. Le Matador ne s'est pas fait prier pour ouvrir son compteur en C1 cette saison. Il y a deux ans, Cavani et Neymar s'étaient écharpés pour tirer un pénalty contre Lyon. Ce soir, ils ont fait la paix au même endroit. Et tout le monde y a trouvé son compte : les supporters parisiens qui ont eu leur belle histoire, Cavani qui a marqué et Neymar qui a été félicité pour son geste, lui qui a beaucoup à se faire pardonner.