PSG – Girondins (4-3) : public, Cavani, Rico, Marqui, Neymar voit rouge… Les 5 choses à retenir

true

Grâce à des réalisations de Cavani, Marquinhos (doublé) et Mbappé, le PSG a battu les Girondins de Bordeaux (4-3) ce dimanche au Parc. Voici ce qu’il faut retenir.

Un Parc des Princes frondeur contre Tuchel et les joueurs

Agacé par la défaite à Dortmund (1-2) en Ligue des Champions, le Parc était frondeur ce dimanche soir. En plus d’une nuée de sifflets qui a accompagné l’annonce du nom de Thomas Tuchel, les Ultras de la tribune Auteuil ont tenu à faire passer un message musclé aux stars parisiennes, invectivant Silva, Neymar et Mbappé à « porter leurs couilles » comme leurs illustres années Kombouaré, Ginola ou Rai. Un climat surréaliste qui n’a pas été aidé les Franciliens à rentrer dans leur match.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Le 200e pour « Edi » Cavani

Ce but du Matador était attendu. Il est arrivé au Parc des Princes dans son jardin. D’une jolie tête piquée, Edinson Cavani a enfin inscrit son 200e but sous le maillot parisien. L’occasion pour Opta de faire le bilan de l’Uruguayen, à Paris depuis sept ans et qui grave encore un peu plus son nom dans la légende des grands buteurs du PSG. A côté de ça, Cavani a fait du Cavani avec une grosse débauche d’énergie, un service sur un plateau pour le 16e but de la saison de Mbappé et quelques ratés assez incroyables…

Sergio Rico, pari complètement raté

Avec Edinson Cavani, il était l’autre « pari » de Thomas Tuchel pour son retour au 4-4-2. Un pari complètement raté puisque l’Espagnol a offert le but gag du 2-2 en dégageant directement dans les talons du bordelais Pablo Castro. Il aurait également pu offrir le 2-3 aux Girondins si le tandem Nicolas De Préville – Samuel Kalu s’était montré plus prompt à réagir. En revanche, il peut pas grand chose sur le missile téléguidé de Ruben Prado.

Marquinhos, héros surprise du PSG

De retour au milieu de terrain, « Marqui » s’est fait le serial buteur inattendu de ce classique entre le PSG et Bordeaux. En effet, le Brésilien a d’abord inscrit le but du 2-1 d’une tête-épaule heureuse sur un centre de Neymar avant d’aller chercher le 3-2 en renard des surfaces sur la ballon repoussé plein axe par Benoît Costil après une tête à bout portant d’Edinson Cavani.

Neymar – Mbappé, prestations mitigées

Extrêmement nerveux, Kylian Mbappé a certes marqué le 4e but sur une offrande d’Edinson Cavani mais il a aussi pris un carton jaune pour s’en être pris à l’arbitre. Impliqué sur plusieurs des buts et passeur décisif sur le 2-1, Neymar a aussi délivré quelques galettes ce dimanche au Parc des Princes mais il a aussi et surtout perdu ses nerfs, récoltant un jaune pour contestations avant la pause avant de prendre une deuxième biscotte synonyme d’exclusion pour avoir taclé Yacine Adli sur la fin.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008