PSG – Humeur : « Coman qui punit le PSG, tout un symbole ! »
par Laurent HESS

PSG – Humeur : « Coman qui punit le PSG, tout un symbole ! »

Notre journaliste Laurent Hess revient sur la défaite du PSG, battu hier par le Bayern Munich (0-1) en finale de Ligue des champions sur un but inscrit par Kingsley Coman, formé à Paris...

« La France du foot n'était pas toute derrière le PSG hier soir dans sa finale de Ligue des champions, n'en déplaise à Roxana Maracineanu ou à Bernard Tapie, que l'on avait connu plus chauvin quand il dirigeait l'OM. A Marseille, on a même fêté la défaite parisienne, et en grandes pompes. Normal. Surtout que ce succès du Bayern permet à l'OM d'être encore aujourd'hui le seul club français à avoir soulevé la coupe aux grandes oreilles, en 1993, avec Tapie président, à Munich.

Pas facile de s'y retrouver avec ce foot business !

Ironie de l'histoire, c'est un but de Kingsley Coman, formé au PSG, qui a privé le club de la capitale de la victoire. «Le PSG a dépensé plus d'un milliard d'euros et il se fait punir... par un joueur formé au club », a noté Paolo Condo, journaliste de La Gazzetta dello Sport. On relèvera aussi que c'est donc un joueur français (Coman), bien aidé sur l'action par un joueur allemand (Thilo Kehrer), qui a offert à un club allemand la victoire face à un club français. Une victoire que les 5 joueurs français du Bayern (Coman, Tolisso, Hernandez, Cuisance, Pavard) ont fêtée en posant avec le trophée sur la pelouse du stade de la Luz, où seulement 3 joueurs français (Mbappé, Kimpembe, Kurzawa) ont participé à la rencontre côté parisien.

Le dernier renfort du PSG Mauro Icardi, acheté pour près de 60 M€ cet été, est quant à lui resté sur le banc. Un choix de l'entraîneur... allemand, Thomas Tuchel, qui a aussi surpris en faisant participer à la finale son compatriote Julian Draxler, en rupture de banc depuis longtemps. On en perdrait presque notre Français, ou notre Allemand. D'ailleurs au final, ce sont les Français qui ont perdu hier ou les Allemands ? »

Laurent HESS