PSG : le titre de 1994 gagné grâce à un coup de pouce des arbitres ?

Selon l’ancien défenseur William Prunier, le titre du PSG en 1994 a été faussé par l’arbitrage car les instances ne voulaient pas que l’OM soit champion. Petite précision : Prunier était marseillais cette saison-là.

“J’ai vécu l’expérience à fond, mais, au-dessus des têtes, il y avait toujours ce truc (l’affaire OM/VA). On en parlait souvent entre nous, forcément. La chance qu’on avait, c’était d’avoir un vrai patron à nos côtés. Le boss, comme on l’appelait. Il ne nous faisait penser qu’au football. Mais malheureusement, cette année-là, on n’est pas champions. C’est le PSG qui gagne, même si certains matchs, l’arbitrage… On ne saura jamais si tout était net. La vérité, c’est que beaucoup de personnes ne voulaient pas qu’on soit champions. On l’a ressenti.” Ces propos émanent de William Prunier, interrogé par So Foot.

Le PSG avait fini avec huit points d’avance…

Selon l’ancien défenseur, qui était marseillais en 1993-94, les instances ne voulaient pas que les Phocéens, empêtrés dans l’affaire OM/VA, soient champions. D’où un gros coup de main de l’arbitrage. Une théorie assez navrante car le PSG a terminé avec huit points d’avance sur l’OM à une époque où la victoire valait deux unités. Soit l’équivalent de quatre victoires de plus, sachant que les hommes d’Artur Jorge n’avaient pas battu les Phocéens cette saison-là (0-1 ; 1-1). Quand l’arroseur arrosé se plaint de l’arrosage faut-il en rire ou désespérer ?

R.N.