PSG, Ligue des champions - Humeur  : « Président Macron, vous pouvez toujours rêver ! »
par Laurent HESS

PSG, Ligue des champions - Humeur  : « Président Macron, vous pouvez toujours rêver ! »

Dimanche, le PSG affronte le Bayern Munich en finale de Ligue des champions. Le président Emmanuel Macron espère que les Parisiens auront le soutien de toute la France. Mais ce ne sera pas le cas.

C'est désormais officiel, l'OL ne sera pas européen la saison prochaine. La faute au Bayern Munich, qui a écarté les Gones sans (trop) trembler hier (3-0) pour rejoindre le PSG en finale de la Ligue des champions. La rencontre se déroulera dimanche à Lisbonne et Emmanuel Macron a invité sur Twitter l'ensemble des Français à soutenir le club de la capitale.

« Dimanche, 27 ans après l'OM, la mythique coupe peut retrouver le sol français. Toutes et tous derrière le PSG. L'étoile est au bout de l'exploit », a posté le Président de la République. Pas sûr toutefois que le message d'Emmanuel Macron, fan déclaré et assumé de l'OM, trouvera un écho favorable dans la France entière, et notamment, évidemment, du côté de la Canebière.

Vous pensez que les Stéphanois étaient pour Lyon hier soir ?

Mais il n'y a pas qu'à Marseille que le PSG n'est guère aimé, en Province. Sa domination nationale sans partage, ses moyens financiers XXL issus de ses propriétaires qataris, et son exposition médiatique bien trop importante aux yeux de beaucoup de supporters d'autres clubs lui valant des inimitiés connues de tous. Même si des joueurs comme Kylian Mbappé jouissent d'une belle cote de popularité, on peut donc douter que le message présidentiel soit écouté de tous les citoyens, en tout cas des supporters.

Hier, vous pensez vraiment que les supporters stéphanois étaient pour Lyon ? Non, même si c'était le Bayern en face, la grande majorité du peuple vert n'avait que faire de l'unité nationale. Les antagonismes sont au dessus, bien trop ancrés, bien trop profonds. Qu'on le veuille ou non. Quant à l'étoile dont vous parlez, Monsieur le Président, on verra si le PSG copiera ou non votre cher OM en cas de victoire dimanche soir, ou s'il attendra pour ça de gagner un 10e titre de champion de France...»

Laurent HESS