PSG – L’oeil de Denis Balbir : « Paris doit fermer la porte pour Edinson Cavani »

false

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur le PSG et sur les prochains jours du Mercato, décisifs avant la Ligue des Champions.

« Plus les semaines vont passer, plus le sujet majeur autour du PSG concernera la gestion de l’effectif. Logique puisque l’objectif principal du club est la Ligue des Champions avec ce rendez-vous déjà programmé au mois de février face au Borussia Dortmund en 8e de finale de la compétition.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

On va nécessairement attendre Thomas Tuchel au tournant et lui reprocher, parfois, ses compositions de départ lors de certaines rencontres en fonction de l’adversaire désigné. Ce pourrait d’ailleurs être le cas dès mercredi avec ce match face à l’AS Saint-Etienne en Coupe de la Ligue au Parc des Princes.

Pourtant, je reste convaincu que Tuchel ne doit pas faire tourner. Bien au contraire. Ce n’est pas en laissant sur le banc ses forces vives qu’il permettra au groupe de garder un état de fraîcheur indispensable. Il faut donc voir Neymar, Mbappé, Icardi et tant d’autres sur la pelouse. En les remplaçant en cours de match, bien entendu, mais en les faisant jouer. Ce n’est pas parce que Neymar s’est blessé avant chaque grand rendez-vous européen depuis deux ans qu’il faut cette fois le laisser sur le banc d’ici février. Ce serait une idiotie sans nom.

La problématique de Tuchel va consister à gérer son groupe. Lui ôter toute pression, lui témoigner de sa confiance et lui montrer à quel point il est recouvert de sang-froid avant l’échéance européenne des mois de février et mars prochain. Il faudra, aussi, savoir gérer les deux ou trois dossiers du mercato. Du moins ceux qu’on lit dans la presse car je suis de mon côté convaincu que le club de la capitale n’a besoin de personne cet hiver.

« On peut faire confiance au professionnalisme de l’Uruguayen, apprécié comme il se doit par un public parisien qui, lui non plus, n’a aucune envie de le voir partir »

Certes, et certains insistent tout le temps là-dessus, Paris pourrait avoir de meilleurs latéraux. Meunier, Kehrer, Kurzawa, Bernat, ça ne rassure pas toujours grand-monde. Mais, franchement, je doute qu’il y ait de vraies opportunités au mercato d’hiver. Et je doute également que Leonardo déniche un quelconque oiseau rare.

Ce dont je suis certain, également, c’est que le PSG doit impérativement garder Edinson Cavani pour la seconde partie de saison. Le joueur a le blues, je sais, il vit mal ce qu’il lui arrive et c’est parfaitement compréhensible. Mais ce serait une énorme erreur que de le laisser partir. Imaginons un instant qu’Icardi ou Mbappé connaissent un problème musculaire dans les prochaines semaines.

Ce serait une catastrophe d’autant plus grande s’il n’y avait pas un remplaçant potentiel du nom de Cavani. On peut de toute façon faire confiance au professionnalisme de l’Uruguayen, apprécié comme il se doit par un public parisien qui, lui non plus, n’a aucune envie de voir partir El Matador.

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!