PSG : l’UNFP cherche un moyen de punir Paris pour les cas Rabiot et Ben Arfa

false

Désireux de faire changer le règlement de la LFP, l’UNFP (syndicat des joueurs) aimerait que la mise à l’écart arbitraire d’un ou plusieurs joueurs fasse l’objet d’une plus grande sévérité dans les sanctions.

Depuis son arrivée au PSG à l’été 2017, Antero Henrique a instauré de nouvelles méthodes de management de l’effectif. Méthodes rapportées de son passage au FC Porto. Le Portugais fait notamment vivre l’enfer aux joueurs qu’il ne souhaite plus, multipliant les petites humiliations et mises à l’écart de l’effectif.

Saisie par Hatem Ben Arfa et Adrien Rabiot, l’UNFP est ouvertement rentré en conflit avec la direction du Paris Saint-Germain et leur directeur sportif en particulier. Et le syndicat de joueurs présidé par Philippe Piat ne se contente pas de communiqués cinglants ou de menaces de sanctions pour faire reculer Antero Henrique dans ses démarches.

Si l’on en croit France Football, l’UNFP se serait lancé dans un nouveau combat visant à modifier les règlements de la LFP et le barême de sanctions contre les clubs bannissant un ou plusieurs joueurs. Le syndicat aimerait faire grimper les sanctions jusqu’au retrait de points au classement.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008