PSG : Mbappé, Cavani, Gueye… ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Thomas Tuchel avant Bruges

false
PSG : pour juger Paris, il faudra encore attendre

A la veille du déplacement du PSG en Ligue des champions au FC Bruges demain, Thomas Tuchel a fait un point santé. Morceaux choisis.

Mbappé est trop juste, Cavani aussi

« J’ai dix-sept joueurs à ma disposition et trois gardiens. Après, il y a les joueurs qui reviennent. Je pense que 90 minutes, c’est encore trop pour Kylian Mbappé. On va trouver la solution à son sujet pour savoir si c’est mieux de commencer ou de finir le match. Pour « Edi » (Cavani), c’est pareil. J’ai quelques idées. Il se passe beaucoup de choses dans ma tête. Mais je n’ai pas encore la solution pour mon onze de départ. Je vais attendre la dernière séance d’entraînement. »

Il regrette l’absence de Gueye

« Idrissa (Gueye) nous manque beaucoup. Il a apporté quelque chose d’extraordinaire à notre équipe. Mais Ander (Herrera) et Pablo (Sarabia) montrent qu’ils sont capables à ce niveau. Mais je n’ai pas encore décidé pour Bruges si on allait jouer à trois ou à deux au milieu. Tout est encore possible. Je sais que Bruges va donner beaucoup d’intensité à ce match. Il faudra répondre. »

Il n’oublie pas Neymar

« Je ne veux pas de hiérarchie mais la meilleure solution pour l’équipe que ce soit contre Nice ou face à Bruges. Ce sont les seules questions valables pour moi. Je ne suis pas là à établir des numéros entre les joueurs, le un, le deux ou le trois… Mais je suis super heureux que Kylian et Edi soient revenus avec nous. Leurs absences ont été super longues. Mais les autres n’ont pas démérité aussi. On est quand même plus forts avec les deux. Ça change également quand on joue avec Ney. »

Laurent HESS (avec L’Equipe.fr)