PSG – Mercato : Leonardo, Al-Khelaïfi, Barça… Neymar est toujours en guerre froide !

S’il va reprendre la compétition avec le PSG à l’issue de la trêve internationale, Neymar Jr va également devoir cohabiter avec des dirigeants qu’il a braqué contre lui.

Contraint de rester pour au moins six mois et plus probablement pour la saison au Paris Saint-Germain, Neymar Jr va devoir cravacher pour se faire accepter de ses propres supporters. Le Brésilien va également devoir reconstruire une relation « normale » avec ses dirigeants.

Neymar en veut toujours à Leonardo

S’il s’efforce d’être le plus naturel et souriant possible avec son entraîneur et ses coéquipiers sur le pré, les séquelles du Mercato d’été sont encore largement perceptibles en coulisses et, si l’on en croit la presse auriverde, on est aujourd’hui très loin de revoir des accolades chaleureuses entre Neymar et Nasser Al-Khelaïfi ou Leonardo.

D’après « UOL Esporte », Neymar fait d’ailleurs tout son possible pour éviter de croiser Leonardo dans les couloirs du centre d’entraînement Ooredoo. La star auriverde – qui considère son directeur sportif comme le principal responsable de son retour avorté au FC Barcelone – se contente d’avoir les échanges les plus brefs possibles avec son compatriote. Du côté de Leonardo, on essaie pourtant d’arrondir les angles au maximum après la mise au point musclée du début de l’été.

Nasser Al-Khelaïfi rêve de vengeance

Mais la relation froide entre Neymar et Leo n’est rien en comparaison des grosses tensions entre le numéro 10 parisien et son boss Nasser Al-Khelaïfi. A « ESPN Brésil », un agent proche du PSG a laissé entendre que Neymar peut s’estimer heureux que le Qatarien ne soit plus en charge de la politique sportive du club… Et que les enjeux économiques du dossier dépasse son cadre d’autorité. « Le rêve de Nasser était que Neymar fasse des tours de terrain jusqu’à ce que son contrat prenne fin », a expliqué ce fameux agent, qui parle d’un Al-Khelaïfi « révolté » par le comportement de diva du joueur.

Ney retrouvera bien le Barça … Mais devant les tribunaux

Par ailleurs, et c’est loin d’être anecdotique, Neymar Jr semble toujours en vouloir au FC Barcelone puisqu’il maintient son action en justice contre le club catalan. Comme le rappelle « AS », l’audience (qui aurait sans doute pu être évitée par un transfert) se tiendra le 27 septembre prochain au tribunal de Barcelone. Neymar Jr reproche à son ancien club d’avoir gelé 26 M€ de sa prime de fidélité suite à son transfert au PSG.

Arnaud Carond