PSG – Mercato : Neymar, Mbappé, Di Maria… Un été 2021 infernal se profile pour Leonardo

true

Ce dimanche, l’Equipe a confirmé une tendance de plus en plus claire pour le PSG et Leonardo. L’été 2021 devrait être un tournant pour le club.

Si l’été 2020 a déjà réservé son lot de surprises avec une fin de saison tronquée, deux finales de Coupes à négocier et un Final 8 inédit en Ligue des champions, le PSG n’en a pas fini avec ses étés compliqués. Leonardo, le directeur sportif, va devoir marcher sur des œufs s’il ne veut pas que dans un an, son club se retrouve dans une position impossible. Explications.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Éviter l’échec industriel avec Neymar

Il y a maintenant trois ans, le PSG a déboursé 222 millions d’euros pour s’attacher les services de Neymar. Un investissement faramineux que le club de la capitale a rentabilisé via son rayonnement, moins par ses conquêtes sportives. Un an après le feuilleton de son retour avorté au FC Barcelone, le PSG va devoir la jouer fine pour s’éviter un maximum de pression. En 2021, Neymar sera à un an de la fin de son contrat et le spectre de le voir partir libre serait un terrible échec industriel. L’Equipe offre deux scénarios de sortie. Soit un club arrive avec une énorme offre cet été et Leonardo ne dira pas non, soit une vente se dessine dans un an. A moins que d’ici là, toutes les parties s’entendent sur une prolongation. Ce n’est pas le scénario le plus probable.

Assurer l’avenir avec Mbappé

Le dossier Kylian Mbappé, même s’il dispose du même timing que Neymar (fin de contrat en 2022), est totalement différent dans les intentions. Leonardo n’envisage pas une seconde de voir Kylian Mbappé partir cet été. Et de manière plus globale le Qatar refuse de laisser filer la figure de proue de son projet pour l’avenir. Or, c’est sans doute dans ce dossier que la pression de l’été 2021 pourrait être la plus intense. L’Equipe rappelle que pour le moment, le joueur et son entourage temporisent pour une éventuelle prolongation, attendant notamment de voir ce que le PSG aura dans le ventre cet été et la saison prochaine. La menace est claire : si dans un an Leonardo ne s’est pas montré suffisamment convaincant pour prolonger son joueur, résister aux sirènes du Real Madrid ou d’un autre cador deviendra mission impossible.

D’autres questions épineuses à régler (Di Maria, Bernat)

En parallèle de ces deux dossiers importants, le PSG va également devoir se confronter à d’autres sujets précieux. Angel Di Maria, l’ailier argentin si important cette saison, arrive en fin de contrat dans un an. A 33 ans en 2021, comment gérer la question de sa prolongation ? Le conserver serait un risque sur un avenir incertain au niveau physique. S’en séparer obligerait à le remplacer et l’investissement serait forcément massif. En parallèle, la gestion du dossier Kurzawa cet été montre à quel point la quête d’un latéral gauche est compliquée, y compris pour un club comme le PSG. En ce sens, la fin de contrat de Juan Bernat dans un an risque également de donner quelques cheveux blancs à Leonardo. Si cet été 2020 est donc chargé pour le directeur sportif brésilien, cela n’est que le début des soucis…

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014