PSG – Mercato : une cible de Leonardo disponible à prix cassé en janvier ?

false

Le milieu de terrain du Napoli Allan, que son président voulait vendre 100 M€ et que Leonardo voulait amener au PSG, traverse une grave crise chez les « Azzurri » qui pourrait le conduire à un départ en janvier.

C’est le chaos actuellement au Napoli. Les joueurs ont décidé de ne pas obéir à leur président, qui avait ordonné une semaine en vase clos au centre d’entraînement. Emmenés par cinq leaders, ils sont rentrés chez eux comme si de rien n’était après une seule journée de ritiro. Leur président, Aurelio De Laurentiis, est fou furieux et va ponctionner 25% de leurs salaires, comme la charte collective l’y autorise.

Les supporters aussi sont très remontés contre leurs joueurs. Un entraînement ouvert au public a valu des sifflets, des banderoles et des insultes au groupe de Carlo Ancelotti, lui aussi sur la sellette. Plus grave : le Brésilien Allan, l’un des leaders de la fronde, a vu sa maison retournée par des soi-disants cambrioleurs, qui n’ont pas dérobé grand-chose. Le message est clair : les « Azzurri » doivent rentrer dans le droit chemin.

Ce « home jacking » pourrait avoir de sérieuses conséquences sur l’avenir d’Allan. Car le milieu de terrain veut partir depuis un an, courtisé qu’il est par le PSG. Pour le retenir, De Laurentiis avait fixé son prix de départ à 100 M€. Mais aujourd’hui, entre les blessures et cette fronde, sa valeur a chuté. Et il n’est pas sûr qu’Allan ait envie de continuer à Naples après cette agression à laquelle sa femme, enceinte, a assisté. Ce malin de Leonardo pourrait en profiter cet hiver…

R.N.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001