PSG – OL (0-0, 6-5 tab) : Navas, Depay, blessures, Reims… Les enseignements de la victoire parisienne

true

Le PSG a eu besoin de recourir à la séance de tirs au but pour l’emporter dans cette finale de Coupe de la Ligue face à l’OL (0-0, 6-5 tab).

Lopes a brillé, mais Navas a gagné

A quelques heures du match encore, Anthony Lopes n’était pas censé disputer cette finale de Coupe de la Ligue. Les pépins dorsaux de Ciprian Tatarusanu en ont finalement décidé autrement, et l’OL n’a pas eu à le regretter. A plusieurs reprises, notamment devant un Neymar qui a même fini par s’en amuser, le portier lyonnais a sorti des parades décisives, même si parfois plus spectaculaires que difficiles. Mais au final, le portier de l’OL aura perdu son match dans le match face à Keylor Navas. Car après avoir effleuré deux tentatives lyonnaises, le portier parisien a stoppé le tir au but de Bertrand Traoré, offrant à Pablo Sarabia le tir gagnant.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Kurzawa, Icardi, Thiago Silva… Nouvelles inquiétudes avant l’Atalanta ?

Outre la conquête de la Coupe de la Ligue, la priorité parisienne ce vendredi soir était également de limiter au maximum les risques dans l’effectif à deux semaines de l’Atalanta Bergame. S’il n’y a pas eu de blessures sévères à l’image de celle de Kylian Mbappé contre l’ASSE, la rencontre laisse tout de même trois inquiétudes. Layvin Kurzawa, Thiago Silva et Mauro Icardi sont tous trois sortis avec les signaux clairs d’une alerte à la cuisse. De quoi forcément inquiéter Thomas Tuchel qui n’avait pas besoin de cela, notamment dans le domaine offensif.

Memphis Depay a tenu le rythme avant la Juventus

Certes, l’attaquant de l’OL n’a pas réalisé de choses extraordinaires sur la pelouse du Stade de France ce vendredi. Mais au vu du contexte, l’essentiel était sans doute ailleurs. Pour la première fois en 2020 après sa grave blessure au genou, Memphis Depay a rassurer sur sa capacité à tenir le choc dans une rencontre de haut niveau. Pénalisé comme beaucoup par la chaleur mais aussi le manque de rythme, l’attaquant néerlandais a baissé de pied en deuxième période avant de céder sa place à un quart d’heure de la fin. Mais Rudi Garcia peut au moins être rassuré sur le fait que Depay devrait bien être d’attaque pour la Juventus.

Verratti, Kimpembe… Les remplaçants contre l’ASSE ont brillé

Lors de la finale de la Coupe de France remportée par le PSG et l’ASSE, Thomas Tuchel avait surpris en choisissant de laisser Presnel Kimpembe et Marco Verratti sur le banc. Titulaires ce soir, les deux hommes se sont mis en évidence. Le défenseur central, mis à part une intervention ratée face à Depay en seconde période, a démontré beaucoup d’assurance et de puissance dans son axe. Mais c’est surtout Marco Verratti qui a brillé. Le milieu italien, que l’on a pu imaginer menacé, a démonté à quel point il était indispensable à ce PSG. Ses prises de balle, ses récupérations, ses dribbles pour se sortir du pressing ont fait merveille. Un vrai récital de la part de l’Italien.

Le Stade de Reims peut exulter, il est européen

Il aura fallu attendre le bout de la soirée pour que le Stade de Reims obtienne son soulagement. Grâce à la victoire du PSG dans cette finale de la Coupe de la Ligue, le Stade de Reims composte son billet pour la Ligue Europa. Sixième de Ligue 1, les Champenois obtiennent leur strapontin après Nice la semaine passée. Et l’OL, de son côté, ne disputera pas de coupe européenne la saison prochaine, sauf miracle en Ligue des champions.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014