par nicolas.breton

PSG : Pastore à Tottenham, pourquoi ce n'est pas impossible

Un quotidien anglais affirme ce lundi que les dirigeants de Tottenham songent à recruter le meneur de jeu parisien Javier Pastore, afin de combler le départ éventuel de Gareth Bale vers le Real Madrid.

Un quotidien anglais affirme ce lundi que les dirigeants de Tottenham songent à recruter le meneur de jeu parisien Javier Pastore, afin de combler le départ éventuel de Gareth Bale vers le Real Madrid. Disons-le d'emblée, les chances pour que l'international argentin quitte le PSG sont a priori infimes : Paris ne prendra pas le risque de perdre un titulaire si près du début de saison et n'a de toute façon jamais envisagé jusqu'alors de s'en séparer.

Voici pourtant quatre raisons pour lesquelles ce transfert ne nous paraît pas totalement inconcevable.

Pastore ne convainc qu'à moitié

Ses partisans auront beau alléguer de bonnes statistiques (13 buts et 5 passes décisives il y a deux ans, 4 buts et 8 passes décisives la saison passée), celles-ci n'estompent pas l'impression mitigée laissée par l'ancien joueur de Palerme depuis son arrivée. Très irrégulier, rarement maître de la construction de jeu et perdant la plupart de ses ballons en un contre un, Pastore n'est pas encore devenu le crack espéré par les supporters et dirigeants parisiens. Ces derniers auront-ils la patience d'attendre une saison supplémentaire ?

Tottenham a de l'argent

L'occasion est d'autant plus belle de se débarrasser de l'Argentin que les Spurs ont de quoi offrir au PSG une très belle somme : leur plan consisterait en effet a réutiliser une partie des 95 millions d'euros récupérés dans le transfert de Gareth Bale. Entendons-nous, le club de la capitale n'a, dans l'absolu, aucunement besoin d'argent. Mais la revente de Pastore à un prix approchant, disons, 30 millions d'euros permettrait d'effacer en partie les 42 M€ investis pour son arrivée et tant de fois discutés depuis. En d'autres termes, Paris sauverait la face.

Leonardo est parti

Jusqu'alors, le principal obstacle à un départ de Pastore se nommait Leonardo. Vendre la première star de l'ère qatarie en serait revenu, pour le directeur sportif parisien, grand artisan de sa venue, a reconnaître son erreur de casting. Une telle éventualité paraissait donc inenvisageable. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous n'avons jamais vraiment cru à l'arrivée de Hernanes, qui menacerait de pousser Pastore sur le banc. Mais maintenant que Leo est parti, El Flaco a perdu son immunité.

Un moyen d'attirer Bale ?

Et si les 90 ou 100 M€ espérés par Tottenham pour le transfert de Gareth Bale venaient finalement de la poche du PSG ? À défaut d'avoir formulé une offre, les dirigeants Bleu et Rouge ne s'en seraient pas moins penchés sur le cas du Gallois. Du coup, et puisque les Spurs apprécient Pastore, pourquoi ne pas s'arranger sur un petit échange dans le dos du Real Madrid ? Un Real qui aura de toute façon bien du mal à supporter financièrement le transfert de Bale et la prolongation de contrat de Ronaldo (en plus des 75 M€ déjà dépensés cet été)...

JD

Retrouvez également toute l’actualité du PSG sur paristeam.