PSG : Thomas Tuchel et Pierre Ménès ont trouvé la potion magique pour Angel Di Maria

PSG, LOSC, ASSE, RC Strasbourg : ils sont dans l'Equipe-type de la saison

Pas très fan d’Angel Di Maria depuis qu’il porte le maillot du PSG, Pierre Ménès a tenu à faire amende honorable auprès de l’attaquant argentin, en pleine bourre.

Titulaire à Caen samedi après-midi (2-1), Angel Di Maria n’a pas été récompensé de ses multiples efforts. Malgré une flopée de courses et de permutations avec Kylian Mbappé, l’attaquant argentin a touché deux fois les montants et a été remplacé peu après l’heure de jeu par Thomas Tuchel.

Il ne s’agissait évidemment pas d’une sanction, mais d’une manière de le préserver en vue du 8e de finale retour (2-0 à l’aller) de la Ligue des champions contre Manchester United, mercredi au Parc des Princes. Pierre Ménès, longtemps sceptique devant le talent de « Fideo » lui a rendu hommage.

« Moi, j’avais un indice avec Di Maria quand je regardais un match du PSG. Quand j’avais envie de le tuer, c’était là qu’il marquait. Cette année, et là depuis quelques matches, il faut avouer qu’il marque un but avant que j’ai envie de le tuer. Ce joueur a besoin d’affect. C’est ce qui change entre le PSG d’Emery et celui de Tuchel, il y a plus d’affect avec Tuchel, a-t-il glissé sur le plateau du CFC dimanche soir. Le match retour contre Manchester United ? Tout le monde nous bassine avec la Remontada, c’était il y a deux ans, c’était à l’extérieur et contre le FC Barcelone. Il faut arrêter. »

JP

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.