PSG : QSI à Leeds, la menace serait sérieuse pour Paris !

false

QSI en discussions pour racheter Leeds United, les fans du PSG peuvent légitimement trembler face à cet investissement du Qatar.

Comme évoqué depuis quelques semaines maintenant, QSI envisage sérieusement d’acheter Leeds United (Championship). Des discussions sont actuellement en cours avec le propriétaire du club anglais, l’homme d’affaires Andrea Radrizzani, même si aucun accord financier n’est encore trouvé.

Sous le titre « Paris, Leeds et le Qatar : le ménage à trois », « Le Parisien » a enquêté sur les risques à court et moyen termes pour le Paris Saint-Germain. Si le Champion de France restera le porte étendard de QSI sur la scène internationale, un éventuel retour au premier plan de Leeds est une menace, l’UEFA interdisant deux clubs détenus par le même propriétaire de participer en même temps à une Coupe d’Europe. Un point de calcul qui rentrera forcément dans l’équation des Qataris.

Le PSG sous pression, la réussite en C1 obligatoire

« Paris sera forcément impacté à divers degrés. Des passerelles entre les deux clubs seraient possibles, en termes de business comme de stratégie sportive. La présence de ce petit frère serait aussi une source de motivation et de pression pour Paris, afin de faire mieux au printemps sur la scène européenne et de satisfaire des propriétaires qui se sont montrés furieux et proches de la résignation lors des derniers échecs », estime le quotidien francilien.

Car si QSI venait à être à 100% propriétaire du PSG et de Leeds, il ne pourra pas user de la stratégie habile mise en place par Red Bull avec ses deux entités à Salzbourg et Leipzig, entités détenues par deux propriétaires différents bien que sous la coupe d’une même marque. « Cette limite aux ambitions pourrait à l’extrême conduire à la vente d’un des deux clubs », ajoute « Le Parisien », qui rappelle que le cas s’est produit avec Canal+, alors propriétaire du PSG et contraint de céder le Servette de Genêve en 2001. Cette fois-ci, face à un Leeds puissance émergente de Premier League, pas sûr que le Qatar choisirait forcément Paris…

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008