PSG, Real Madrid, FC Barcelone – Mercato : ce Français affole les prétendants

true

Lié aux Gunners jusqu’en 2022, le milieu de terrain français est poussé vers la sortie. Le PSG, le Real Madrid et le FC Barcelone sont à l’affût.

Recruté par Arsenal en 2018 en provenance de Lorient pour 9 M€, Mattéo Guendouzi (21 ans) avait réalisé une première saison consistante avec les Gunners. Dès son arrivée à Londres, l’international Espoirs français (11 sélections) s’était imposé dans le onze type d’Unai Emery (23 titularisations en 33 matches de Premier League). Mais, depuis que l’ancien coach du PSG a été débarqué, Guendouzi fait grise mine. Sa relation avec Mikel Arteta est fraîche. Le milieu de terrain relayeur ne semble plus en odeur de sainteté du côté de l’Emirates.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Après une première brouille l’hiver dernier avec l’ancien milieu relayeur du PSG, le Français a une nouvelle fois agacé l’ancien adjoint de Pep Guardiola suite à son comportement violent envers Neal Maupay à l’issue de la défaite des Gunners face à Brighton (2-1). Les médias anglais sont unanimes. L’aventure entre Guendouzi et Arsenal devrait se finir cet été. Sous contrat jusqu’en 2022, la situation du natif de Poissy attire beaucoup de cylindrées européennes. Plusieurs clubs sont prêts à l’accueillir pour polir son immense potentiel.

Guendouzi suivi par le PSG, le Real Madrid et le FC Barcelone

Poussé vers la sortie, Guendouzi ne manque de prétendants. Selon l’Equipe du jour, de nombreux grands d’Europe sont prêts à l’acheter. Parmi eux, l’Inter Milan et l’Atlético de Madrid sont déjà prêts à passer à l’action.

D’autres à l’instar de Manchester United, la Juventus, le Real Madrid, le PSG et le FC Barcelone ont également un oeil sur lui. Pour l’instant, ces clubs ont juste effectué une prise de contact.

Néanmoins, si le Gunner a bien été proposé à Leonardo, le directeur sportif auriverde n’en a pas fait sa priorité. Une chose est certaine, dans l’optique de disputer l’Euro 2021, Mattéo Guendouzi ne va pas forcer son destin du côté de l’Emirates Stadium. Toutes les parties prenantes semblent en accord pour un départ. Reste que pour attirer l’ancien Merlu, il faudra aligner 40 M€ sur la table.