PSG : Riolo épargne Draxler après Rennes et pointe du doigt un cadre

Pour Daniel Riolo, l’un des principaux responsables de la défaite du PSG à Rennes (1-2) se nomme Marco Verratti, et non Julian Draxler.

Les journalistes pro-PSG s’entredéchirent depuis dimanche et la défaite à Rennes (1-2) pour déterminer le responsable de ce premier fiasco de la saison. Jérôme Rothen a estimé que Thilo Kehrer et Julian Draxler ne faisaient pas preuve de beaucoup d’implication. Daniel Riolo, lui, pointe du doigt Marco Verratti.

« Draxler, lors de PSG-Barça, le 4-0, il est extraordinaire. À Manchester, il est extraordinaire, le 0-2. Quand il joue avec l’Allemagne, souvent il est très bon. Joachim Löw en fait souvent un titulaire. Je ne dis pas ça pour le défendre, je vois bien aussi qu’il n’est pas bon. Ce n’est pas le seul qui passe à côté, il y a d’autres joueurs qui sont très intermittents. »

« Son utilisation est délicate parce qu’au milieu, ce n’est pas sa vraie place. À la base, c’est quand même un mec en haut à gauche ou à droite. Ne tomber que sur lui alors que ces dernières années sur les gros matches, tu pourrais aussi bien tomber sur Thiago Silva, Verratti. Je ne vais pas faire mon couplet habituel sur Verratti. Il y a énormément de joueurs sur lesquels tomber ces dernières années. »

R.N.