PSG, Stade Rennais - Mercato : Zidane, fossoyeur de Ben Arfa ?
par Mathias Merlo

PSG, Stade Rennais - Mercato : Zidane, fossoyeur de Ben Arfa ?

Parti rejoindre le Real Valladolid en janvier dernier, Hatem Ben Arfa (33 ans) a déçu. Son départ pourrait être précipité indirectement par Zinédine Zidane.

 

Depuis son départ du Stade Rennais (2018), Hatem Ben Arfa vit une traversée du désert. L'ex-joueur du PSG est dans le creux de la vague. Resté six mois sans jouer, le milieu offensif est parvenu à trouver un nouveau point de chute en janvier dernier au Real Valladolid.

Mais, en Espagne, Ben Arfa est arrivé à court de forme et en manque de temps de jeu. Après cinq matches de Liga, pour 158 minutes joués, le natif de Clamart se retrouve une nouvelle fois libre. Les Blanquivioletas ont été déçus par l'apport de l'ex-international français. Pour la saison prochaine, ils préfèrent consacrer leur argent pour d'autres pistes.

Zidane va envoyer Reiner s'aguerrir au Real Valladolid

De manière indirecte, Zinédine Zidane a coupé la branche sur laquelle était assise Ben Arfa. Le tacticien français, sacré champion d'Espagne, souhaite prêter Reinier et Kubo, sur les tablettes du PSG, la saison prochaine. Les jeunes joyaux du Real Madrid doivent accumuler du temps de jeu dans l'optique de s'améliorer. Au sein de la Maison Blanche, la concurrence fait rage et les perspectives sont bouchées.

Selon la Cadena Cope, Reinier (18 ans) va être prêté au... Real Valladolid. Le milieu offensif auriverde remplacerait numériquement Ben Arfa. Ce prêt aurait pour avantager d'aider à la naturalisation de Reinier. Pour le moment, le Brésilien utilise une place d'extra-communautaire au sein de l'effectif merengue.

Pour faciliter l'affaire Reinier, Florentino Perez compte sur... Ronaldo Nazario ! L'ancien galactique du Real Madrid (2002-2007) est l'actuel président-propriétaire de Valladolid. Les deux dirigeants entretiennent de très bonnes relations. Ronaldo demeure toujours ambassadeur du club merengue. C'était lui, déjà, qui avait tenté le coup Hatem Ben Arfa. En espérant pour Valladolid, que "R9" soit plus inspiré sur le choix de son compatriote.