PSG : un entraîneur expérimenté vole au secours d’Alphonse Aréola

PSG – Mercato : Paris contraint à recruter un concurrent low cost à Areola

La possible arrivée de Keylor Navas prouve que le PSG n’a pas totalement confiance en Alphonse Aréola. Ce qu’Elie Baup ne comprend pas.

Après Salvatore Sirigu, Kevin Trapp et Gianluigi Buffon, Keylor Navas ? Depuis ses débuts chez les professionnels, Alphonse Aréola a été confronté à une rude concurrence. Et ce n’est donc à priori par terminé. Les dirigeants du PSG veulent une pointure dans leur cage, et tant pis si leur Titi est champion du monde. Pour Elie Baup, interrogé par Le Parisien, c’est une situation incompréhensible.

« C‘est un poste particulier où, dans des clubs comme Paris, il faut être décisif alors que l’on a trois ou quatre arrêts à effectuer dans le match. Donc, pour cela, il faut que le gardien ne laisse pas de place aux interrogations ou à la gamberge. Or, quand Thomas Tuchel dit à Areola dès le début de la saison qu’il va devoir faire ses preuves, on ne le place pas dans les meilleures conditions psychologiques. Aujourd’hui, et c’est certainement lié à sa situation, Alphonse est assez sécuritaire dans tout ce qu’il entreprend. »

« Prenons les sorties aériennes avec l’envergure et le jump qu’il a, l’idée est d’aller prendre le ballon le plus haut possible. Mais, comme il a de la marge, il joue un peu plus la sécurité alors qu’il doit être plus offensif. Il aurait plus d’influence sur le jeu de son équipe et cela donnerait de lui une image plus positive. Idem pour le jeu au pied, il pourrait être plus spontané, de plus participer au jeu. C’est dommage car, des gardiens comme lui, il n’y en a pas tous les jours. Il a tout : l’envergure, la technique. C’est l’avenir. »

R.N.