par vfbrancaleoni@gmail.com

PSG : « Un jour, Pastore va voler sur un terrain »

Grand défenseur de l’ASSE entre 1972 et 1979, Oswaldo Piazza a gardé un souvenir intact de ses belles années sous le maillot vert.

Proche du club ligérien après sa retraite sportive, l’Argentin avait notamment permis à Javier Pastore d’y effectuer un essai mais les dirigeants de l’époque n’avaient pas donné suite. Piazza se rappelle et ne doute pas des qualités de son compatriote, qui commence à être régulier dans les rangs du Paris Saint-Germain.

« J'ai revu Javier Pastore en septembre dernier, dans un restaurant parisien, avec Cavani et Lavezzi. Je ne l'avais plus croisé depuis que je l'avais fait venir à l'essai à Saint-Étienne, lors de la saison 2006-2007. Comme quoi, je ne me suis pas trompé de beaucoup... Je l'ai trouvé mieux, beaucoup plus sûr de lui, même dans sa maîtrise du français. J'en ai profité pour lui dire, sur le ton de la rigolade d’arrêter les talonnades, raconte-t-il dans les colonnes de L’Équipe. Les gens oublient aussi qu'après que Saint-Étienne n'a pas voulu de lui à dix-sept ans, il est rentré à Buenos Aires. Et quatre ans plus tard, il a dû digérer les 42 M€ de son transfert de Palerme au Paris-SG. Il faut vivre avec ça. Mais vous verrez : un jour, Javier va voler sur un terrain car il prend son plaisir en jouant au football ».