par julien.perez

PSG : un nouveau couac de Kluivert et Létang sur le Mercato ?

Au PSG, il n’y aurait pas que Grzegorz Krychowiak qui pourrait être taxé de couac du mercato.

Gonçalo Guedes, arrivé cet hiver pour à peu près la même somme, peut aussi entrer dans cette catégorie.

« Gonçalo Guedes, une énigme à 30 M€. » Dans un article phare de son édition du jour, L’Équipe résume assez bien la situation concernant l’attaquant portugais acheté à prix d’or cet hiver au Benfica Lisbonne. Si les deux frères ennemis s’étaient déplacés en personne au Portugal pour finaliser le dossier, Guedes n’a pour l’instant disputé que 204 minutes de jeu depuis son arrivée dans la capitale car Unai Emery n’a pas été du tout convaincu par ses entrées. Malgré tout, il garde une bonne réputation chez Helder Cristovao, ancien du PSG entre 2004 et 2005. « Je pense que Paris a fait une belle affaire en le recrutant, explique celui qui est actuellement à la tête de l'équipe B du Benfica. Si vous pensez que ce montant est élevé aujourd'hui alors qu'il ne joue pas, vous avez raison. Mais dans quelque temps, vous aurez tort. C'est un joueur fantastique. La saison prochaine, il sera adapté, il saura ce qu'Emery attend de lui. Quand il aura sa chance, il faudra qu'il la saisisse... »

« Je ne pense pas qu’il ait sa place dans l’effectif actuel du PSG »

Ce soir, face à Avranches, cela devrait être le cas mais pour Manuel Pirès, l’entraîneur du Red Star, qui a commenté le championnat portugais pour SFR Sport, il y a peu de chances que Guedes puisse retourner l’opinion de son coach. La raison ? Il s’agirait à son sens d’un nouveau couac du mercato ! « C’est un garçon qui combine bien dans le jeu. Il se situe bien, sait se démarquer entre les lignes. Il n’a pas peur, est courageux, endurant mais son transfert est surprenant. C’est peut-être même un gâchis, assure-t-il dans le quotidien Aujourd’hui en France. Là, il se retrouve à ne quasiment plus jouer. Je ne pense pas qu’il ait sa place dans l’effectif actuel du PSG. A 20 ans, soit on est titulaire indiscutable dans un grand club, soit on doit jouer dans un club moins prestigieux. »

JP