Stade Rennais – PSG (2-1) : les Tops et les Flops de cette rencontre

Stade Rennais : Eduardo Camavinga élu joueur du mois d'août

Le PSG vient de tomber face à Rennes en clôture de la deuxième journée (2-1). Voici les Tops et Flops de cette rencontre.  

Les flops parisiens de la soirée

La position hybride de Marquinhos.

Sur le but de Mbaye Niang, la défense parisienne s’est montrée trop attentiste. Marquinhos, qui était au duel avec l’attaquant rennais, était beaucoup trop loin. De son côté, Thiago Silva n’a pas vraiment aidé son compatriote en ne se sentant pas assez concerné par l’action. Sur l’ensemble de la première période la position hybride de Marquinhos, au milieu de terrain quand Paris a le ballon et en défense centrale lorsqu’il faut défendre, a surtout eu pour effet de perturber le PSG.

Thiago Silva en difficulté

Dès le retour des vestiaires, les problèmes défensifs du PSG n’étaient toujours pas réglés. Sur un centre venant de la droite, toute la défense parisienne a été surprise et Thiago Silva a été pris dans son dos par Romain Del Castillo.

L’animation offensive du PSG. 

Avec seulement deux tirs cadrés sur l’ensemble de la rencontre, l’attaque parisienne a été bien trop tendre ce soir. Angel Di Maria, de retour en tant que titulaire, et Draxler ont été transparents dans le jeu du PSG. De son côté, Edinson Cavani s’est signalé à plusieurs reprises lors de la première période mais a ensuite plongé dans le second acte, lorsque son équipe avait le plus besoin de lui. Dans l’ensemble, le manque de réaction du PSG durant la seconde période est très inquiétant.

Les tops de la soirée

La vitesse de Kylian Mbappé. 

Dans une équipe qui ronronnait et évoluait avec un tout petit tempo, Kylian Mbappé a été un des seuls à apporter un peu de vitesse, d’accélération et de changements de rythme. A plusieurs reprises, il s’est lancé dans de grandes chevauchées pour tenter de prendre de vitesse la défense rennaise. Ce qu’il est parvenu à faire avant la pause sur un raid impressionnant face à Romain Da Silva.

La fougue de Mbaye Niang. 

L’attaquant du Stade Rennais a inscrit un but remarquable juste avant la pause pour recoller au score (1-1). Bien servi dans la surface par Hamari Traoré, Mbaye Niang a réalisé un très beau contrôle et s’est très vite retourné pour fusiller Alphonse Areola d’une frappe croisée.

La précocité de Camavinga. 

A seulement 16 ans, Eduardo Camavinga a livré une prestation de haut niveau face au Paris Saint Germain de Marco Verratti ce soir. Véritable dépositaire du jeu rennais, il a impressionné encore une fois par sa précocité, son sens du jeu et sa qualité de passe. Sur le deuxième but du Stade Rennais, c’est lui qui a offert un caviar à Romain Del Castillo. Avec Benjamin Bourigeaud, il a grandement contribué à la solidité du milieu rennais. Le jeune joueur formé au Stade Rennais est aussi celui qui a provoqué le plus de fautes parisiennes ce soir. Une jeune pépite qu’il faudra suivre de près…

Charlie Courrent