Tribune supporters : du virage s’élèvera, l’histoire d’un chant

true

Chaque mardi à 19h, nous étudions l’origine d’un chant de supporters, connu ou inconnu, dont l’histoire comme la beauté valent le détour.

Retour en France cette semaine avec un focus sur l’un des quatre demi-finalistes de la Coupe de France, le PSG ! Un club où le mouvement ultra a joué les montagnes russes puisque le Kop of Boulogne, dont les membres fondateurs ont été formés à la chose par… ceux du CU84 (!!), a été quelque peu marginalisé par Canal+ à son arrivée en 1991 en raison de ses débordements, racistes pour certains.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

C’est ainsi qu’a été formé dans la tribune opposée le virage Auteuil. La jeunesse parisienne, attirée par le projet de C+, s’est précipitée dans ce kop embryonnaire, inventant tout un tas de nouvelles chansons qui sortaient du cadre traditionnel du supportérisme en France. Nous avons déjà évoqué dans cette rubrique « Oh Ville Lumière », chantée sur l’air de « Flower of Scotland », voici une autre balade née d’une immense chanson : « Allez Paris SG », dérivée de « Milord » d’Edith Piaf.

Comme pour « Oh Ville Lumière », pas d’extrait d’acte de naissance. Il faut donc laisser vagabonder son imagination et se dire que comme beaucoup de chansons du mouvement ultra, celle-ci a été conçue dans un bus lors d’un déplacement. Concernant la version originale, elle a été lancée en 1959, sur des paroles de Georges Moustaki et une musique de Marguerite Monnot. Pour ceux qui ne la connaissent pas (ou qui n’auraient pas compris !), la chanson parle de la rencontre d’une prostituée avec un client riche en mal d’amour.

En mal d’amour, le PSG l’a longtemps été mais la tribune Auteuil a su lui en donner à revendre à partir de 1991. Surtout pendant la traversée du désert avant suivi le départ d’une chaîne (C+) et l’arrivée d’une autre (beIN, pour caricaturer). Entre les deux, les groupes ultras ont été dissous, les virages éparpillés (les montagnes russes, on vous dit !) mais, heureusement, certaines chansons sont restées et ont résonné encore plus fort quand les dirigeants parisiens ont décidé de rouvrir les portes du Parc aux ultras !

Allez Paris SG
Vous êtes notre fierté
Vous allez enflammer
Ce stade de légende
Et du virage Auteuil
S’élèvera en cœur
D’une voix phénoménale
Cette chanson capitale

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001