RC Lens – LOSC (1-0) : Frankowski en héros, Yilmaz décevant... Les notes du derby du Nord
Frankowski félicité pour son but.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

RC Lens – LOSC (1-0) : Frankowski en héros, Yilmaz décevant... Les notes du derby du Nord

Grâce à un but de son piston polonais Frankowski, le RC Lens a remporté son premier derby depuis 15 ans face au LOSC (1-0). Les notes du match.

Zapping But! Football Club Trophée UNFP : les joueurs du mois

Le match : 10/20

Malgré le feu dans les tribunes, on ne s'est pas éclaté ce samedi à Bollaert au niveau du spectacle. Peu d'occasions franches, beaucoup de contestations ou de penaltys réclamés... On était vraiment sur un derby nerveux qui ne s'est décanté qu'à un quart d'heure du terme grâce au polonais Frankowski. Victoire malgré tout méritée pour les Sang et Or de Franck Haise, au dessus dans l'impact et dans l'investissement.

Les joueurs :

Lens : Leca (6) – Gradit (6), Danso (6), Medina (5,5) – Clauss (6, puis Machado (85e)), Doucouré (5,5), Se.Fofana (6), Frankowski (7) – Kakuta (5,5, puis Cahuzac (85e)) – Sotoca (6), Kalimuendo (4, puis Saïd (72e)).

Lille : Grbic (5,5) – Celik (5), Fonte (5), Botman (5), Reinildo (5, puis Gudmundsson (78e)) – Ikoné (5,5, puis Yazici (78e)), André (4,5), Xeka (4,5, puis Onana (78e)), A.Gomes (4, puis Weah (62e)) – J.David (4), Yilmaz (4).

Les hommes du match :

Frankowski (7) : Très offensif, le piston arrivé des Chicago Fire a été récompensé de son match par un but au forceps après avoir pris le meilleur sur José Fonte.

Gradit (6) : Plusieurs interventions énormes du défenseur lensois qui a parfaitement muselé le « Kral » Burak Yilmaz.

Sotoca (6) : Si on ne le met sans doute pas assez souvent en avant, gros match de Florian Sotoca. L'ancien Grenoblois s'est battu sur chaque ballon, a effectué un gros repli défensif tout en ayant la lucidité d'être présent sur beaucoup d'actions offensifs. Un guerrier précieux qui justifie le choix de Franck Haise de le préférer à Ignatius Ganago.

Leca (6) : Le Corse a réalisé une énorme double parade devant Ikoné puis Yilmaz (66e) à 0-0. Sans lui, cette victoire aurait été impossible à dessiner...

Yilmaz (4) : Pas dans un grand jour, le Turc a souffert pour se créer des situations et quand il a eu des espaces, il a vendangé ses deux meilleures situations (62e et 66e). Des ratés inhabituels pour lui...

L'arbitre : 14/20

Benoît Millot a fait un sans-faute dans ses choix pour tenir une rencontre crispante. S'en tenant strictement au règlement, il a eu raison de ne pas siffler de penaltys pour les mains de Fonte ou de Botman (involontaires), pour les accrochages dans la surface lensoise ou sur le but de Wesley Saïd logiquement refusé pour un hors-jeu de Kakuta qui masque le départ du ballon. Si litige il y a, c'est sur le léger accrochage entre Botman et Kalimuendo à la 57e minute pour lequel il a laissé jouer et qui a offert une balle de but aux Dogues.

Les supporters : 18/20 pour l'ambiance, 2/20 pour l'attitude (et dans les deux camps!)

Si cela fait plaisir de voir plus de 36 000 personnes dans un Bollaert à huis clos avec un parcage visiteur important (1200), les dérapages de ce 103e derby du Nord sont quand même assez honteux et auront provoqué l'arrêt du match pendant près de 45 minutes. La faute à plusieurs provocations, à des jets de sièges sur les familles lensoises et à un envahissement du terrain par les Ultras de la Marek.

Lens 1-0 Lille, l'analyse

Grâce à son piston polonais Frankowski, le RC Lens a glané un succès de prestige dans le 103e derby du Nord face au LOSC (1-0). Une belle victoire pour les hommes de Franck Haise, supérieurs sur la durée des 90 minutes. En tribune, c'était le feu et le match a été interrompu 45 minutes pour un envahissement de pelouse à la mi-temps. Folklorique.