RC Lens, Rennes, OM, OL, PSG : ils sont dans le onze-type des Espoirs de L1 !Lancer le diaporama
Le onze-type des Espoirs de la première partie de saison
+12
Credit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
EQUIPE-TYPE

RC Lens, Rennes, OM, OL, PSG : ils sont dans le onze-type des Espoirs de L1 !

Eternel vivier pour les grands clubs étrangers, la Ligue 1 est encore capable de sortir bon nombre d'excellents jeunes. Notre onze coup de cœur de la première partie de saison.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : le monde du football rend hommage à El Pibe de Oro

Arrivé de Lyon où il était lassé d'attendre sa chance, Anthony Racioppi (22 ans depuis hier) est l'un des rares à surnager du côté du DFCO. L'international Espoirs suisse a remporté le jeu de la concurrence avec Saturnin Allagbé pour remplacer Alfred Gomis parti à Rennes.

La bonne affaire Loïc Badé (RC Lens)

A droite de la défense, on a choisi de valoriser la confirmation de Mohamed Simakan (RC Strasbourg, 20 ans) plutôt que les promesses rennaises Sacha Boey (DFCO) et Brandon Soppy. Le Marseillais joue plus. Dans l'axe, le tandem Loïc Badé (RC Lens, 20 ans) et Benoît Badiashile (AS Monaco, 19 ans) a vraiment écrasé la concurrence. Bien évidemment, certains noteront l'absence de Sven Botman (LOSC, 20 ans) mais on a choisi de mettre le Néerlandais en avant dans une autre équipe-type (celle de L1). A gauche, plusieurs bons jeunes ont montré le bout de leur nez (Bard à l'OL notamment) mais celui qui est vraiment ressorti de la première moitié de saison est Adrien Truffert (Stade Rennais). Le natif de Liège a profité des soucis physiques de Faitout Maouassa pour enchainer les matches et se montrer aux avant-postes (3 passes, 1 but).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

Eduardo Camavinga (Rennes), une absence assumée

Au milieu, l'absence d'Eduardo Camavinga (Stade Rennais) est un parti pris que nous assumons. De tous les joueurs de moins de 23 ans, c'est sans doute le meilleur en Ligue 1 et celui avec le plus énorme potentiel... Mais d'autres ont tout simplement été plus performants. S'il a fini très fatigué l'année, Boubacar Kamara (21 ans) s'est imposé comme l'indispensable sentinelle de l'OM de Villas-Boas. A ses côtés, on a choisi de mettre en avant Maxence Caqueret (OL, 20 ans) qui est parvenu à tirer son épingle du jeu dans une concurrence lyonnaise qui est sans doute la plus féroce de France avec quatre Brésiliens d'envergure internationale au cœur du jeu. Dans les couloirs, Sofiane Diop (AS Monaco, 20 ans) est une belle révélation. Tout comme son ancien partenaire sur le Rocher Romain Faivre (Stade Brestois, 22 ans). Les deux hommes ont été très efficaces. Plus que certaines stars attendues de moins de 23 ans (Cherki, Aouchiche, Adli, etc.)...

Kean – Ganago, plus rapides que la musique

Devant, du fait de son âge, Kylian Mbappé (PSG) aurait dû figurer dans notre onze. Mais le Champion du Monde n'est plus un jeune ni un Espoir depuis belle lurrette. L'intéressé ne veut plus être jugé sur son âge. On a entendu le message. En attaque, on attendait beaucoup de Jonathan David (LOSC). On a surtout eu la confirmation du talent de Moise Kean (PSG), qui renait en Ligue 1 après son passage raté à Everton. Pour accompagner l'international italien, nous avons eu un coup de cœur (assumé) pour Ignatius Ganago (RC Lens). Une vraie bonne pioche pour les Sang et Or. Randal Kolo Muani (FC Nantes) et Amine Gouiri (OGC Nice) n'étaient pas loin de ce onze mais nous n'avions que onze places...

Le onze-type des meilleurs jeunes de L1 : Racioppi (Dijon) – Simakan (RC Strasbourg), Badé (RC Lens), Badiashile (AS Monaco), Truffert (Stade Rennais) – Romain Faivre (Stade Brestois), B.Kamara (OM), Caqueret (OL), Diop (AS Monaco) - Kean (PSG), Ganago (RC Lens).

Albums Photos