RC Strasbourg, FC Nantes – Mercato : les dessous du feuilleton Waris

true

L’arrivée de Majeed Waris au RC Strasbourg a été officialisée jeudi soir. L’Équipe est revenu sur les dessous de cet incroyable dossier dans son édition du jour.

On comprend mieux pourquoi le FC Nantes s’est rapidement mis en retrait du dossier Majeed Waris. Hier soir, le RC Strasbourg a officialisé le prêt de six mois de l’attaquant ghanéen, assorti d’une obligation d’achat de 2 M€ pour un contrat de deux ans. L’Équipe, dans son édition du jour, revient sur les dernières folles 48 heures traversés par les dirigeants du club alsacien. 

Keller et Désiré ont fini exténués !

« Les traits tirés du président Marc Keller et de Loïc Désiré, chef de la cellule de recrutement, traduisaient l’intensité des dernières heures, peut-on lire dans le quotidien sportif. Depuis plusieurs mois, le Racing avait fait du Ghanéen (28 ans) son objectif prioritaire. Après plusieurs semaines de discussions, le Racing était parvenu à un accord global avec le FC Porto en fin de semaine dernière. Mardi, alors que les négociations contractuelles avec le joueur étaient sur le point d’aboutir, le camp Waris avait pris un vol privé direction l’Alsace. Les discussions s’étaient alors obscurcies à cause des commissions entre les agents et des relations entre ceux-ci et les dirigeants portugais. Ces différends se sont finalement réglés. » 

On parle ainsi d’un salaire brut mensuel de 90 000 € pour un joueur sur qui n’a jamais vraiment compte Sergio Conceiçao au FC Porto. 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013