Angoulême – RC Strasbourg (1-5) : le Racing en huitièmes, Laurey ne s’enflamme pas

true

S’il estime que le RC Strasbourg a fait son boulot en éliminant Angoulême, Thierry Laurey a souhaité rendre hommage à l’état d’esprit du club amateur.

Rapidement mené 1-0 sur une réalisation du club amateur charentais, le RC Strasbourg a vite su remettre l’église au milieu du village pour s’imposer 5-1 face à Angoulême en 16e de finale de Coupe de France.

Un réveil orchestré en neuf minutes et quatre buts peu après la demi-heure de jeu que Thierry Laurey n’a pas voulu trop mettre en avant : « On a eu un début de match difficile. Ensuite, on a repris le dessus petit à petit. On a mis des beaux buts. Une fois que tu prends l’avantage, c’est plus facile de gérer. On a fait ce que l’on devait faire, ni plus ni moins », a glissé le technicien, qui était privé de Kenny Lala et de sa recrue Majeed Waris pour ce match.

Plutôt que de mettre en avant la qualification des siens, le coach alsacien a préféré saluer l’état d’esprit de son hôte de samedi : « Angoulême n’a pas fermé le jeu. Ils se sont créés des situations. C’est une équipe agréable à voir jouer. Ils ont confirmé tout le bien que je pense d’eux. Je leur souhaite bonne chance pour leur championnat ». La magie de la Coupe, c’est aussi ce respect que les amateurs savent gagner des professionnels…

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008