RC Strasbourg : la star, le pari, le couac… Le Mercato d’été alsacien au révélateur

RC Strasbourg : la star, le pari, le couac... Le Mercato d'été alsacien au révélateur

Comptant parmi les clubs qui ont le moins bougé cet été, le RC Strasbourg n’a pas vraiment eu l’envie (ni l’occasion!) de rafraîchir son effectif. La campagne européenne peut expliquer cet été bizarre en Alsace.

Tous les mouvements :

Arrivées : L.Koné (Sunderland, td.), Bellegarde (RC Lens), Djiku (SM Caen), Prcic (UD Levante), Williams (PSG).

Montant des achats : 9 M€

Départs : Grandsir (AS Monaco, rp.), Martinez (Nîmes Olympique), J.Martin (Stade Rennais), Salmier (ESTAC, td.), Saadi (Cercle Bruges, p.), Tchamba (Stromsgodset, p.).

Montant des ventes : 4,5 M€

Balance transferts : -4,5 M€ (chiffres Transfermarkt.de)

La star du Mercato : Alexander Djiku

Si le jeune défenseur Mohamed Simakan (19 ans) pourrait bien être la belle surprise de la saison côté alsacien, Thierry Laurey attendait la signature d’un taulier pour pallier au départ de Pablo Martinez, non prolongé et qui a finalement pris la route de Nîmes. C’est donc sur Djiku que le choix du Racing s’est porté. Pour s’offrir un stoppeur de 24 ans qui connait parfaitement la Ligue 1 (108 matches, 2 buts), le RCSA a déboursé 4,5 M€. Son record de l’été 2019.

Le pari du Mercato : Jean-Ricner Bellegarde

Comme il n’y a que deux nouveaux visages dans le groupe convoqué par Thierry Laurey, il est facile de définir qui sera la « star » et qui sera le « pari ». Comme il l’avait fait pour l’excellent Ibrahima Sissoko du côté du Stade Brestois il y a un an, le Racing est allé chercher un prospect parmi les meilleurs jeunes de Ligue 2. Pur produit de la Gaillette dans un style qui n’est pas sans rappeler le niçois Wylan Cyprien, Bellegarde ne représentait pas un énorme risque pour Strasbourg. A 2 M€, cela peut vite devenir un coup de génie…

Le couac du Mercato : la non-vente de Kenny Lala

Kenny Lala avait dans un coin de sa tête l’idée de s’envoler vers un plus grand club. Au Racing, on attendait la belle offre entre 10 et 15 M€ qui permettrait de financer les emplettes comme cela avait été le cas, un an plus tôt, avec Jean-Eudes Aholou (AS Monaco). Il ne s’est finalement rien passé. Strasbourg garde son très offensif latéral droit pour au moins six mois. Un dossier qui a paralysé le recrutement d’un joueur offensif supplémentaire. Le seul secteur où la formation alsacienne s’est vraiment appauvrie à l’intersaison (départs de Grandsir et Saadi non compensés). Une aubaine pour le remplaçant Kevin Zohi, qui devrait avoir un peu plus d’espace d’expression…

La phrase :

« On a de très bons jeunes et on veut leur faire de la place. Les gens doivent le comprendre »

Thierry Laurey, le 1 septembre après RC Strasbourg – AS Monaco (2-2).

Le chiffre à retenir : 2

Comme le nombre de nouveaux visages, hors jeunes joueurs (Williams va d’abord renforcer la réserve), dans l’effectif du Racing cette saison. Strasbourg a bouclé les venues de Bellegarde et Djiku avant de démarrer sa campagne européenne face aux Israéliens du Maccabi Haifa. Ensuite ? Seul Sanjin Prcic, qui était déjà au club lors de la fin de saison 2018-2019, est revenu …

Note artistique : 10/20

Ne sachant pas s’il lui faudrait un effectif pour jouer sur trois ou quatre tableaux cette saison, le RC Strasbourg a avancé à tâton tout l’été. Finalement éliminé par l’Eintracht Francfort lors du barrage, les Racingmen ne verront pas les poules de la Ligue Europa. Pas besoin donc des trois ou quatre joueurs supplémentaires qu’il aurait fallu à Thierry Laurey pour tenir la distance sur un automne européen. Comme ce n’est pas dans la nature de Marc Keller de jouer avec la santé économique de son club, les non-rentrées financières de la C3 ou la non-vente de Kenny Lala ont mis un coup de frein au Mercato.

Alexandre CORBOZ