RC Strasbourg : le Racing a eu besoin du Mercato pour équilibrer ses comptes
par Alexandre Corboz

RC Strasbourg : le Racing a eu besoin du Mercato pour équilibrer ses comptes

Si le RC Strasbourg s'affiche parmi les bons élèves devant la DNCG, le club alsacien règle quand même son budget sur les ventes de joueurs.

On peut être un club sain, bien géré et quand même vivre avec un déficit structurel. C'est notamment le cas du RC Strasbourg qui a bouclé la superbe saison 2018-2019 (victoire en Coupe de la Ligue, qualification pour la Ligue Europa) parmi les bons élèves de Ligue 1 avec un résultat net positif de 4,927 M€ selon les chiffres révélés mercredi par la DNCG.

Malgré une masse salariale bien maîtrisée, le RCSA perd de l'argent

Toutefois, si l'on se penche de plus près sur les comptes du club alsacien, on se rend compte que Marc Keller a été tributaire du Mercato pour faire du RCSA un club dans le vert économiquement. En effet, hors trading joueurs, les recettes liés aux droits TV (26 M€), au sponsoring (11,3 M€), à la billetterie (8 M€) et aux autres produits (3,3 M€) ne permettent au club que de gagner 48,7 M€ alors que les charges hors-mutation de joueurs dépassent les 50 M€ (52 M€) avec une masse salariale pourtant bien encadrée au dessous de 60% des revenus (28,6 M€).

Une grosse vente par saison était nécessaire en attendant Mediapro

Le RC Strasbourg s'affichait donc avec un (petit) déficit structurel de 3,378 M€ comblé par les ventes de joueurs (11,05 M€). Merci à Jean-Eudes Aholou donc, cédé à l'AS Monaco à l'été 2018 et qui avait permis au club de vivre une saison relativement sereine sur le plan économique. Cette saison, c'est la vente de Youssouf Fofana qui devrait permettre au club de boucler un nouvel exercice dans le vert. L'augmentation des droits TV fera du bien au Racing la saison prochaine...