RC Strasbourg : Thierry Laurey garde un bon souvenir de son passage à l’OM

false

Ephémère joueur de l’OM il y a 33 ans, Thierry Laurey, le coach du RC Strasbourg, est toujours marqué par sa saison sur la Canebière.

Ce dimanche soir, le RC Strasbourg se déplace au Vélodrome pour y affronter l’OM. Un match particulier pour Thierry Laurey, le coach alsacien ayant effectué une saison dans la Cité phocéenne (1986-87).

Arrivé à 22 ans en provenance de Valenciennes, reparti à 23, Laurey n’a pas eu le temps de marquer l’histoire de Marseille. Tout juste retiendra-t-on que celui qui a écrit les plus belles pages de sa carrière sous le maillot du voisin montpelliérain a fait partie de la première vague de recrutement de Bernard Tapie.

« On était un peu les porteurs d’eau… »

Sur le site de L’Equipe, Thierry Laurey est revenu sur l’épisode, lui qui a quand même disputé 31 matches avec l’OM. « J’évoluais milieu défensif avec Franck Passi ou Jean-Louis Zanon, le plus souvent. Je ne m’attendais pas à jouer autant car j’étais arrivé comme un joueur de complément. On était un peu les porteurs d’eau pour Blaz Sliskovic, Alain Giresse ou « JPP ». On devait récupérer le ballon et le lâcher très vite. Sur le plan technique, c’était du très haut niveau. C’était vraiment hyper agréable et cette saison est pour moi un superbe souvenir », confesse l’intéressé, poussé vers Montpellier en prêt puis Sochaux dans des conditions « un peu bizarres » pour favoriser la signature de Franck Sauzée.

S’il a parfois été sifflé par le Vélodrome, Laurey ne regrette rien : « Pour moi, cette saison-là avait été très positive et m’a fait énormément progresser dans mon jeu. La marche était haute, mais j’avais tout donné. » Et elle avait été plutôt bien franchie. « Je me souviens surtout de l’ambiance au sein du groupe, qui était fantastique. Quant à Bernard Tapie, ce n’était pas un président de pacotille ! il était passionné et impliqué, jouant à fond son rôle, mais sans en rajouter ».

Arnaud Carond