Reims - FC Nantes : Jean-Pierre Caillot ne rigole pas, la Brigade Loire est prévenue
Jean-Pierre Caillot (Reims)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
TENSIONS

Reims - FC Nantes : Jean-Pierre Caillot ne rigole pas, la Brigade Loire est prévenue

Alors que la Brigade Loire fera son grand retour lors de Reims - Nantes à Delaune, Jean-Pierre Caillot a pris une posture ferme contre les supporters en général.

Zapping But! Football Club Top10 Buteurs de Ligue1 9eme journee

La Préfecture de Champagne n'ayant pris aucune décision à l'encontre des déplacements de supporters du FC Nantes ce dimanche, la Brigade Loire a annoncé son retour au stade dimanche (15 heures) du côté de Reims. Un retour attendu par les Canaris qui auront besoin de leur extraordinaire public pour surfer sur la bonne dynamique.

En revanche, dans le contexte actuel et alors que de nombreux incidents de tribune et d'accueil ont pollué les derniers matchs, il se peut que les pouvoirs publics et les clubs jouant à domicile soient un peu sur les dents concernant le retour des Ultras nantais, lesquels sont en conflits avec la famille Kita. Une chose est certaine : le Stade Auguste Delaune ne sera pas un espace d'expression pour ce conflit larvé ou un autre.

« Je suis pour la tolérance zéro »

Evoquant les récents incidents de Montpellier – OM, Nice – OM, Lens – Lille, Montpellier – Bordeaux ou encore Angers – OM dans L'Equipe, Jean-Pierre Caillot (Reims) a bien fait savoir qu'il serait parmi les dirigeants les plus fermes pour faire respecter l'ordre.

« Les gens qui viennent au stade pour y mettre la pagaille, il faut les faire interdire de stade au moindre débordement. À Reims, il y a dix ans, on était en National, et on avait des problèmes à notre petit niveau avec nos supporters. Ceux qui n'ont pas voulu entendre raison, on les a fait interdire de stade. Je suis pour la tolérance zéro. Avec les systèmes vidéo, on a la possibilité d'identifier les fauteurs de troubles. Et même si on peut avoir des discussions philosophiques là-dessus, je pense qu'il faut être implacable. Car à partir du moment où on tolère certaines choses, on arrive aux excès actuels », a-t-il expliqué.

Caillot prône la tolérance zéro pour les supporters

Si la Brigade Loire du FC Nantes fera son retour à Reims, elle devra se tenir à carreau du côté du Stade Delaune. Jean-Pierre Caillot, le président champenois, est sur les dents après les récents incidents dans les tribunes de L1.