Grégory Coupet (Bordeaux)
Grégory Coupet (Bordeaux)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MELTING-CLUBS

Reims perd gros face à Lens, Coupet privé de dessert à l’OL, Bordeaux condamné par l’ASSE ?

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

Girondins : Coupet bloqué à Bordeaux

Entraîneur des gardiens des Girondins depuis cet hiver, Grégory Coupet veut se consacrer entièrement à sa tâche à Bordeaux et a pris la décision de ne pas aller célébrer le premier titre de champion de l’OL à Lyon. « La situation catastrophique dans laquelle se trouve mon club ne me permettra malheureusement pas de venir fêter l’anniversaire du premier titre avec l’OL à mon grand regret, a-t-il indiqué sur Twitter. Néanmoins, je vous souhaite à tous de vivre un grand moment de partage et de convivialité. »

Stade de Reims : Garcia perd la face... et Zeneli

Oscar Garcia du mal à digérer la défaite du Stade de Reims contre le RC Lens hier à Delaune (1-2). « Quand tu perds comme cela, c'est dur. La défaite est cruelle. Nous avons effectué de gros efforts contre une équipe meilleure que nous. Nous avons joué tête contre tête (sic) jusqu'au dernier moment, a-t-il pesté. Ce but encaissé, dans les dernières minutes, ce n'est pas facile, mais c'est le haut niveau. Nous voulons respecter toutes les équipes. On doit être professionnels, essayer de gagner. » Au-delà de la défaite, Garcia a aussi perdu Arber Zeneli, qui revenait bien en cette fin de saison. L’ailier rémois est sorti à la mi-temps pour une blessure aux adducteurs.

ASSE : les Verts bourreaux des Girondins ?

Mal en point avec une place de barragiste qui vacille après le succès du FC Metz hier contre l’OL (3-2), l’ASSE peut pourtant envoyer les Girondins de Bordeaux en Ligue 2 dès mercredi à Nice (19h). Les Verts n’ont en effet que deux matches nuls ou d’une victoire lors des trois dernières rencontres de la saison pour expédier le FCGB dans l’antichambre de la L1 sans barrages.

ESTAC : de qu’a dit Moulin à Neymar avant son penalty

Lors du match nul entre Troyes et le PSG (2-2), Jessy Moulin a plaisanté avec Neymar avant un penalty. Le gardien de l’ESTAC a demandé au Brésilien où il allait tirer afin de pouvoir flamber devant sa famille ! « Je viens le voir et je lui dis: ‘Tu sais que si j’arrête le penalty, je suis une star?’ Il rigole et je lui dis: ‘Stp, dis-moi au moins le côté où tu vas tirer. Il y a ma mère, mon père, mes frères, ma femme qui regardent et j’aimerais bien qu’ils soient fiers de moi". Donc il a rigolé et il m’a dit: ‘Choisi un côté toi". J’ai répondu: "Toi, dis-moi". Il n’a pas voulu me donner d’indice donc je suis resté au milieu. Et il tire super bien... », a expliqué l’ancien gardien de l’ASSE.

 

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.