Stade de Reims : Caillot clarifie la question d’une baisse de salaire de ses joueurs

false

Alors que bon nombre de joueurs de formations européennes ont accepté des baisses de salaire par solidarité, le président du Stade de Reims a fait le point.

La pause imposée au championnat de France met forcément les clubs en difficulté. Du côté du Stade de Reims, on n’échappe pas à la règle mais pas question pour autant d’imposer quoi que ce soit aux joueurs.

Dans les colonnes de l’Union, le président rémois Jean-Pierre Caillot a fait le point sur cette situation particulière. « On respecte la loi, on a tout fermé. Je suis en contact quotidien avec Mathieu Lacour (le directeur général). Nous sommes des organisateurs de spectacles. Il est absent en ce moment, mais il faut payer le salaire des acteurs ».

Comme le rappelle le président rémois, le club ne peut en rien obliger les joueurs à revoir leur salaire à la baisse. Cela ne peut donc venir que d’une initiative collective. « Il ne faut pas oublier que nous sommes en France, un pays régi par des lois et qui impose de respecter les contrats de travail. Accessoirement, on ne parle pas des mêmes niveaux de rémunération. On ne peut pas imposer une baisse de salaire sans accord du salarié. Les négociations que je mène au sein de la Ligue doivent justement permettre de trouver des solutions en accord avec le syndicat des joueurs », a expliqué Caillot.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014