Stade de Reims : la gestion de Caillot fera résister le club à la crise

true

Si certains clubs de Ligue 1 pourraient voir leur avenir menacés en raison de la crise du coronavirus, le Stade de Reims semble ne pas être le plus touché.

Si certains clubs de Ligue 1 pourraient voir leur avenir menacés en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, le Stade de Reims semble ne pas être le plus touché.

Le monde entier marche au ralenti. En France, le pays est durement touché par la pandémie de coronavirus. Cela fait deux semaines jour pour jour que le président Emmanuel Macron a placé la France en confinement généralisé. Par ricochet, l’économie est pratiquement à l’arrêt sauf quelques exceptions.

Le monde du football est lui aussi affecté par cette crise sanitaire inédite. L’UEFA a ainsi convié ses 55 fédérations membres à une réunion en visioconférence demain pour évoquer ses différents travaux sur la reprogrammation des compétitions actuellement suspendues. Selon L’Équipe, les discussions des différents acteurs devraient aussi porter sur le marché des transferts et les contrats des joueurs. 

Au Stade de Reims, on devrait être très attentif aux décisions prises. Très bien géré depuis que Jean-Pierre Caillot est arrivé à sa présidence en 2004, le club champenois reste en éveil et ne vacille pas en ces temps de crise. L’Équipe ne le classe pas parmi les clubs dont l’avenir serait menacé à moyen terme. « Caillot fait partie des poids lourds du paysage économique rémois, explique le quotidien sportif. Il est patron des transports du même nom, mais peu de chiffres circulent sur la 21e entreprise du secteur en France. »