Stade de Reims : un attaquant banni traine le club champenois en justice !

Ecarté du groupe par David Guion cette saison, Anatole Ngamukol (30 ans) a choisi de se retourner en justice contre le Stade de Reims.

Jamais utilisé par le Stade de Reims cette saison, Anatole Ngamukol (30 ans) a choisi de trainer son club en justice pour harcèlement. L’ancien attaquant du Red Star, en fin de contrat en juin prochain, accuse notamment son président Jean-Pierre Caillot de tout faire pour le pousser dehors.

Sur le site de Mediapart, l’avocate du joueur revient sur cette situation ubuesque : « Cela relève du harcèlement, et c’est fait pour réprimer la désobéissance d’un joueur qui ne veut pas, selon les cas, soit s’en aller, soit prolonger son contrat. Ce sont des comportements qui sortent du cadre légal. Ils se sentent protégés par le milieu du football dans lequel ça ne se fait pas de saisir la justice. On lave son linge sale en famille ».

Du côté du club, on se défend en évoquant des menaces émanant de l’entourage du joueur faisant suite à sa mise à l’écart. Des accusations démenties par Ngamukol, soutenu par l’UNFP dans sa démarche contre le club champenois.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008