Arthur Theate
Arthur TheateCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MELTING-CLUBS

Rennes attaqué en janvier sur un défenseur, la Juve se fait calmer pour Thuram (Nice), un nouveau club français vers le dépôt de bilan

Si But! Football Club traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la France du football.

Zapping But! Football Club LOSC, OL, Monaco, OM : Top 10 des ventes de L1 vers la Premier League

Stade Rennais : la Fiorentina sur Theate en janvier

Moins utilisé ces dernières semaines au Stade Rennais, Arthur Theate jouit quand même toujours d’une belle cote sur le marché. Selon Ignazio Genuardi, le Belge figure toujours en bonne position sur les tablettes de la Fiorentina pour cet hiver. Affaire à suivre…

OGC Nice : l'agente de Thuram calme la Juve

Cité à Manchester United, conseiller par l’ancien agent de son père à Carlo Ancelotti (Real Madrid), Khéphren Thuram (OGC Nice) voit aussi son nom associé à la Juventus. Dans les colonnes du Corriere dello Sport, Rafaela Pimenta, l’agente du milieu français, a calmé les ardeurs de la Vieille dame sur le mois de janvier : « J’ai lu les nouvelles mais je ne sais pas comment les choses vont se passer. C’est un joueur très important pour Nice, sa famille connaît le football et est sérieuse. Et c’est vraiment trop tôt ».

LOSC : Paulo Fonseca défend aussi la Ligue 1

Les critiques du sélectionneur des Espoirs Thierry Henry sur le piètre spectacle en Ligue 1 ont fait écho chez les techniciens de Ligue 1. S’il n’est pas surprenant qu’un Michel Der Zakarian ou qu’un Pierre Aristouy ne monte au créneau pour défendre le football français, les techniciens étrangers de l’élite sont aussi au diapason pour porter le discours. A l’image de Gennaro Gattuso (OM), Luis Enrique (PSG) ou encore… Paulo Fonseca (LOSC). Passé par l’Italie ou encore l’Ukraine, le technicien portugais avait déjà évoqué le sujet il y a quelques jours pour Trivela : « Pour moi, après la Premier League, le championnat français – et ce n’est pas parce que j’y suis -, est peut-être le deuxième meilleur championnat en Europe. Je ne veux pas faire de comparaison avec d’autres continents (…)  mais je suis convaincu que la France est actuellement le deuxième meilleur championnat en Europe ».

Montpellier : Henry, la Ligue 1… Der Zakarian en remet une couche

Au cœur d’une polémique avec le sélectionneur des Espoirs Thierry Henry, Michel Der Zakarian a, une nouvelle fois, joué les chevaliers blancs de la Ligue 1 vendredi en conférence de presse. Agacé par ces « gens qui parlent dans des émissions radios », le technicien a dévoilé le fond de sa pensée :

« Moi ce que j’en pense, c’est qu’on dénigre sans arrêt notre championnat. Quand je réponds ce n’est pas pour moi mais c’est par rapport au dénigrement qu’il y a sur le championnat français (…) On me parle de l’Angleterre mais je vois aussi, parce que j’en regarde beaucoup, des matchs bidons en Angleterre. Et il y a aussi des matchs bidons en France. Mais dénigrer notre championnat, non. Je ne suis pas content. On est à la hauteur, mais il faut toujours qu’on tacle. Ce qui m’ennuie c’est quand ce sont des anciens coachs, des coachs de sélection, c’est non. Faut quand même arrêter les conneries. »

Pour conclure, Der Zak a reconnu avoir échangé avec Henry sur le sujet et avoir même apprécié le dialogue : « C’est lui qui m’a appelé mais je ne dirai rien parce que cela s’est bien passé. Je suis très content qu’il m’ait appelé. On a pu échanger ».

Un club de National 1 vers le dépôt de bilan en cours de saison ?

Après être passé proche de perdre Sedan et Sochaux le même été, le football français voit bon nombre de ses clubs finir dans le rouge financièrement. Si l’on en croit L’Equipe, l’identité du prochain club en dépôt de bilan est connue … et il devrait s’agir du club de Marignane-Gignac-Côte-Bleue FC, actuel 15ème de National 1 et promu cette saison en 3ème division. Le président du club est aujourd’hui porté disparu et a même repoussé son premier rendez-vous avec la DNCG. Cela ne sent pas bon pour ce club…

Mais aussi...

AS Monaco : Hütter relativise la défaite à Paris

Hier soir, l'ASM s'est largement inclinée dans le choc au sommet de la L1 face au PSG (2-5). Mais son entraîneur, Adi Hütter, a tout de même tiré des motifs de satisfaction : "Je pense que sur les sept buts, il y a cinq erreurs. C’est facile d’analyser ce match, nous faisons quatre erreurs qui amènent l’adversaire à marquer. Ce n’est pas possible à ce niveau et face à une équipe du calibre du Paris Saint-Germain. A certains moments, j’ai pourtant eu la sensation que nous avons le même niveau qu’eux. Nous pouvons évidemment perdre ici au Parc des Princes, il n’y a pas de honte à cela, mais pas en concédant cinq buts de la sorte. Si on veut finir dans le Top 3, il faudra en tout cas limiter ce genre d’erreurs. J'ai dit aux joueurs que concéder quatre buts sur des erreurs n’était pas possible dans une rencontre de niveau Ligue des champions. Nous devons analyser ce match et voir ce qui n’a pas été. Je voulais venir ici avec des ambitions, pas en restant devant notre but. Évidemment le résultat ne me convient pas, ne nous convient pas, mais dans le contenu je ne suis pas déçu pour autant".

RC Strasbourg : changement tactique contre l'OM ?

L'attaquant Dilane Bakwa, annoncé absent pour six semaines suite à une blessure aux ischio-jambiers, est déjà de retour. Une bonne nouvelle pour Patrick Vieira, qui pourrait faire passer son équipe du 4-2-3-1 au 4-3-3 pour la réception de l'OM ce soir avec la rentrée de l'ancien Bordelais. Dans ce schéma, précise L'Equipe, Ibrahima Sissoko débuterait en sentinelle entre Ismaël Doukouré et Junior Mwanga.

Clermont : une absence de taille contre Lens

Ce samedi, Clermont cherchera à décrocher la première victoire de son histoire contre le RC Lens en Ligue 1. Ce sera sans son milieu Johan Gastien, touché à une cuisse. En revanche, l'attaquant jamaïcain Shamar Nicholson, rentré seulement vendredi de sélection, est bien dans le groupe.

Girondins : Barbet reste optimiste

Sur Prime Vidéo, le Bordelais Yoann Barbet est revenu sur le décevant nul contre Rodez (2-2) avant la trêve internationale et assure qu'il est optimiste pour la suite de la saison, lui dont l'équipe défie le PFC cet après-midi : "On prend ce match comme une défaite parce qu’on mène 2-0 à domicile. En ce moment, on est dans une période où on donne pas mal de buts et c’est assez frustrant. De par ce qu’il s’était passé l’année dernière, on voulait absolument gagner ce match et on n’a pas été capables de le faire donc c’était une énorme frustration, surtout envers le public parce que c’est un match qu’ils attendaient énormément. Il faut arriver à être costaud dans les têtes et pouvoir retrouver le niveau qu’on a tous, ou qu’on avait tous, moi le premier. Je suis conscient de la situation pour l’instant, qu’on manque de points, mais je ne suis pas inquiet dans le projet de jeu du coach, ce qu’il nous propose, ce qu’il nous amène. Je sais qu’on va retourner la situation et une fois qu’on aura réussi à enchaîner une ou deux victoires d’affilée, je sais que tout va repartir".

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Si But! Football Club traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la France du football.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.