Vladimir Petkovic, entraîneur des Girondins de Bordeaux.
Vladimir Petkovic, entraîneur des Girondins de Bordeaux.Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
REACTIONS A CHAUD

Rennes - Girondins : Lopez s'énerve, Petkovic s'accroche, Genesio enfonce les Bordelais

Ce dimanche 16 janvier, le Stade Rennais n’a fait qu’une bouchée des Girondins de Bordeaux (6-0) en marge de la 21e journée de Ligue 1. Les déclarations auprès des deux camps ne se sont pas fait attendre.

Zapping But! Football Club LOSC, OL, Monaco, OM : Top 10 des ventes de L1 vers la Premier League

Le Roazhon Park a été le théâtre d’une leçon de football. Les Girondins de Bordeaux ont pris une claque par un Stade Rennais sans pitié (6-0). Alors que le naufrage bordelais confirme un état de crise inquiétant, Rennes reste toujours au pied du podium dans le rétroviseur marseillais. Les réactions de cette rencontre ont été vives et nombreuses.

La colère noire de Gérard Lopez

Le président des Girondins de Bordeaux a poussé une énorme gueulante à l’issue de la déroute se son équipe. D’après Emery Taisne, il s’en est pris aux joueurs en poussant un grand cri de colère. Bordeaux est au bord des places relégables et n’a plus gagné en Ligue 1 depuis le 12 décembre dernier.

Vladimir Petkovic ne veut pas abdiquer

Quant à lui, l’entraîneur de l’équipe bordelaise a bombé le torse face à la presse. Non, Vladimir Petkovic ne se laissera pas abattre par la crise qui touche son effectif. « Si je me sens en danger ou lassé ? Non, je suis un combatif, je suis un battant. J’ai toujours l’habitude de regarder vers l’avant, vers l’avenir, comme une possibilité et une opportunité. Là, on a touché le fond, on ne peut que faire mieux. »

Bruno Genesio s’amuse du niveau des Girondins

Du côté de l’équipe vainqueur qui restait sur trois défaites en championnat, le discours est déjà plus réjouissant. En conférence de presse, Bruno Genesio en a profité pour mettre une pièce à l’ensemble des Girondins de Bordeaux dont le niveau a été amorphe. « Les buts ont été des buts amenés de manière collective avec beaucoup d’altruisme, c’est ce qui m’a plu. C’est à relativiser parce que Bordeaux était à un niveau beaucoup à moins fort que Lens la semaine dernière. Mais c’est intéressant. Il nous a manqué au début du match l’agressivité offensive pour mieux terminer nos actions. Il nous a manqué l’attitude de tueur devant le but pour mener au score. »

Pour résumer

Les Girondins de Bordeaux ont pris une claque par un Stade Rennais sans pitié (6-0). Alors que le naufrage bordelais confirme un état de crise inquiétant, Rennes reste toujours au pied du podium dans le rétroviseur marseillais. Les réactions de cette rencontre ont été vives et nombreuses.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.