FC Nantes : Adryan, les 3 effets positifs de son expulsion contre Rennes

Le milieu offensif du FC Nantes Adryan, expulsé et montré du doigt pour sa piètre prestation contre le Stade Rennais, pourrait en profiter pour prendre du recul.

Face à l’AS Saint-Étienne, Adryan sera absent du groupe des Canaris du fait de son carton rouge reçu contre Rennes. Et si cette absence était profitable à Michel Der Zakarian, voire au Brésilien lui-même ? Voici trois raisons de le penser.

Changer de système, avec Bedoya en meneur de jeu

Michel Der Zakarian en a émis l’hypothèse après la claque reçue dominicale : il pourrait changer son 4-4-2 en losange pour miser sur un autre système. Depuis 11 matchs, le schéma des Canaris semble en effet patauger et MDZ pourrait revenir à du classicisme en 4-2-3-1. Le plus consistant Alejandro Bedoya pourrait être relancé comme meneur de jeu… à la place d’Adryan ?

Un recul pour se renforcer et réfléchir ?

Avant le début de la saison, certains observateurs du football anglais avaient prévenu qu’Adryan était un joueur manquant d’impact, prêt même à se désagréger au contact. Cela se vérifie dans les faits, le Brésilien étant trop maladroit et frêle dans ses interventions. Ne pourrait-il pas profiter de ce répit pour prendre un peu de muscle, réfléchir sur sa situation et revenir encore plus fort ? Ce break semble fait pour lui.

Adryan est, au moins, entré dans l’histoire du FCN

Certes, aucun joueur n’a le désir profond d’entrer dans l’histoire d’un club de cette manière. Toujours est-il que le nom d’Adryan sera bel et bien gravé dans les registres du FC Nantes… et au-dessus de celui de Mario Yepes ! Opta note en effet que le Brésilien est le 1er joueur nantais à se faire expulser face à Rennes en L1 depuis le Colombien le 21 septembre 2002. Il fallait le faire.