Stade Brestois – Stade Rennais (0-0) : Stephan et Létang crient au scandale contre la VAR !
par Alexandre Corboz

Stade Brestois – Stade Rennais (0-0) : Stephan et Létang crient au scandale contre la VAR !

Estimant avoir été lésés à Brest (0-0), les décideurs rennais Julien Stephan et Olivier Létang ont dégainé contre la VAR et Monsieur Turpin.

Samedi soir, le derby breton opposant le Stade Brestois au Stade Rennais s'est soldé sur un 0-0 mais ce qui faisait beaucoup parler à l'issue de cette rencontre, c'est l'utilisation du VAR et le fait que Clément Turpin a accordé six minutes de temps mort pour valider puis finalement annuler le but de Raphinha suite à une poussette de Jordan Siebatcheu sur Jean-Charles Casteletto dans la surface de réparation (64e).

« J'ai revu les images, pour moi il n'y a pas faute »

A l'issue de la rencontre, Julien Stephan en avait gros sur la patate : « On ressent de l'imcompréhension totale. C'est une situation qui aurait pu et dû nous permettre d'ouvrir le score et peut-être de gagner à la fin. J'ai revu les images, pour moi il n'y a pas faute. C'est la première fois que je vois un arbitre accorder un but après avoir échangé avec ses collègues puis après avoir demandé à reprendre le jeu à plusieurs reprises », a-t-il lâché, s'étonnant qu'il n'y ait pas eu le même cirque en première période quand Denys Bain a accorché ce même Raphinha dans la surface (19e).

« On ne veut pas entrer dans la parano... »

Très remonté également, son président Olivier Létang a suivi son coach dans sa colère froide : « On s'aperçoit que, sur les derniers matches, cinq points se baladent quelque part. On se pose des questions par rapport à des décisions arbitrales particulières. On ne va pas entrer dans la parano ou la théorie du complot mais il faut s'interroger. Cela veut dire quoi ? La prochaine fois qu'une décision ne nous est pas favorable, on n'engage pas ? ». Sans trop y croire, le club rennais a quand même déposé une réserve technique après cette péripétie.

Arnaud Carond