Stade de Reims – Stade Rennais (1-0) : le vestiaire fait front derrière Da Silva

false

Coupable d’une erreur fatale pour le Stade Rennais à Reims (0-1), Damien Da Silva garde l’adhésion de tous en Bretagne.

Damien Da Silva a une grosse part de responsabilité dans la défaite du Stade Rennais, encore battu sur la pelouse de Reims (1-0) dimanche dernier. En effet, le capitaine breton est à l’origine du penalty obtenu et transformé par le jeune El Bilal Touré.

Une erreur que l’intéressé a assumé face à la presse après la rencontre (« Je rate mon contrôle, je glisse et après, je lui tire un peu le maillot, un mauvais réflexe ») mais pour laquelle le vestiaire se montre extrêmement bienveillant.

Stephan : « Il ne faut pas incriminer qui que ce soit »

Plutôt que de s’agacer d’une erreur individuelle, Julien Stéphan a préféré noter une défaillance collective : « Il y a deux glissades, ça fait partie des aléas d’un match, il ne faut pas incriminer qui que ce soit, le problème était global », a-t-il assuré dans des propos accordés à « Ouest-France ». Même son de cloche de la part des coéquipiers de Damien Da Silva.

« Ce penalty nous met un peu la tête à l’envers. Mais c’est comme si c’était moi qui avait fait la faute. Damien, c’est un super joueur, un super capitaine, il le sait », lâche Joris Gnagnon, rejoint par Benjamin Bourigeaud : « C’est la défaite d’un groupe, pas celle d’un joueur ». James Léa Siliki rejoint le cortège des soutiens : « Ça arrive et ça peut arriver à tout le monde, une glissade, une erreur. Franchement, il nous a marqués des buts important en début de saison, notamment contre Saint-Étienne. On ne va pas l’incriminer ». Au moins, le vestiaire est uni…

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008