Stade Rennais : la réserve déposée à la Ligue tuée dans l’oeuf ? 

Stade Rennais : Olivier Létang en remet une couche sur le corps arbitral

Le Stade Rennais, via son président Olivier Létang, a envoyé un courrier à la LFP pour confirmer sa réserve technique concernant le nul concédé à Brest (0-0).

Un 0-0 avait rarement fait autant couler d’encre. Pourtant, le match nul et vierge entre le Stade Brestois et le Stade Rennais samedi continue d’alimenter le débat après les dysfonctionnements du VAR confirmés par Pascal Garibian.

« Je ne vais pas polémiquer avec Rennes. Je tiens simplement à dire, même si cela a été douloureux, que la bonne décision a été prise, a affirmé le directeur technique de l’arbitrage. Clément Turpin a laissé l’action se terminer, conformément au règlement. Puis il a demandé à l’assistant vidéo de vérifier que le coup de sifflet était bien intervenu une fois que le ballon a franchi la ligne, et non pas avant. Là il s’est produit un dysfonctionnement dans le ‘“process’” de l’assistance vidéo. »

Ce mea-culpa peut-il servir les desseins du Stade Rennais ? Olivier Létang a envoyé un courrier à la Ligue pour confirmer sa réserve technique posée samedi et demander la non-homologation du résultat de cette rencontre. Une fois en main, la LFP la transmettra à la commission fédérale des arbitres (CFA) de la Fédération française de football.

Ce sera elle qui décidera de valider le score de la rencontre ou de la faire rejouer. Selon les règlements et l’article 524, un résultat ne peut être homologué avant le 15e jour qui suit son déroulement. Selon L’Équipe, cette demande du Stade Rennais a très peu de chances d’aboutir. Cela ne devrait pas tarir le sujet…

Bastien Aubert