ASSE – Affaire du bizutage : la justice se réveille, de nouveaux éléments fuitent
par Alexandre Corboz

ASSE – Affaire du bizutage : la justice se réveille, de nouveaux éléments fuitent

Ce dimanche, une enquête a été ouverte concernant le bizutage intervenu au centre de formation de l'ASSE il y a dix jours...

C'est la suite logique de la plainte contre X déposée par l'AS Saint-Etienne pour faire la lumière sur les « faits inacceptables » intervenus dans son centre de formation à l'occasion d'un bizutage de trois jeunes footballeurs âgés entre 15 et 16 ans. En effet, comme le rapporte "l'AFP", une enquête, diligentée par la brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Etienne, a été ouverte ce dimanche pour « coups et blessures volontaires ».

Des coups de bâtons sur les bizuts

Au fait de l'enquête interne réalisée par l'ASSE, "RMC Sport" a également livré quelques détails de cette fameuse soirée du 24 juillet durant laquelle les trois adolescents auraient été molestés par leurs aînés. Il n'y aurait en effet pas eu que des coups de pied et coups de poing. Les bourreaux s'en seraient pris aux bizuts à coups de bâtons. S'il n'y a aucun blessé grave à déplorer de cette triste soirée, il s'agit d'une affaire bien embarassante pour les Verts.

Pour rappel, l'ASSE a mis en lumière le rôle de trois de ses pensionnaires des équipes U17 et U19. Deux d'entre eux ont été mis à pied à titre conservatoire et convoqués à un entretien préalable à une éventuelle sanction, le troisième a fait l'objet d'une exclusion temporaire.