ASSE : après l'affaire Debuchy, Puel tacle certains médias
par Raphaël Nouet

ASSE : après l'affaire Debuchy, Puel tacle certains médias

L'entraîneur des Verts n'a pas du tout apprécié de voir fleurir la rumeur d'une altercation avec Mathieu Debuchy. Il a attaqué des journalistes.

C'est un Claude Puel à la fois désabusé et remonté qui s'est présenté devant les journalistes ce jeudi. L'entraîneur de l'ASSE n'a pas compris comment la rumeur d'une altercation avec Mathieu Debuchy au matin du match amical contre Charleroi (4-0) hier avait pu naître. Il a donc attaqué certains journalistes sans les nommer mais les suiveurs des Verts auront bien compris de qui il s'agit…

"Sincèrement, quand on vit ce que l’on vit depuis le début de la reprise de l’entraînement le 17 juin et que, voilà, on ouvre le journal pour lire ces inepties, ces fake-news et tout ce qui s’en suit, c’est très très particulier. A Saint-Etienne, ça arrive assez souvent. J’arrive toujours à en être étonné parce que il y a un tel décalage entre ce que l’on lit et ce que l’on vit au quotidien, la bonne ambiance, la qualité de travail et ce qu’on essaye de traduire de l’extérieur, j’en reste perplexe."

"Je m’étonne même qu’un quotidien comme L’Equipe se fasse le relais de fake-news de ce genre. La dernière avec Mathieu Debuchy par exemple. Ils sont complices de ce genre de choses. Alors, à qui c’est destiné et de quelle manière ? J’attends autre chose, des rapports honnêtes et ne pas rapporter d’anciens vendeurs de voitures, de plateaux télé, de pseudo agents… Ce qui est important, c’est le groupe, comment il vit et non pas ce que l’on veut essayer de perpétuer avec ce genre de fake-news."