par Julien Collin

ASSE : après l'arbitrage, Galtier scandalisé pour Brandao

Decidement, Christophe Galtier avait des choses à dire en conférence de presse.

Interrogé sur la décision de la justice qui a infligé un mois de prison ferme à Brandao, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne n'a pas mâché ses mots...

« Quand je vois le nombre de délinquants dans notre pays qui ont un casier judiciaire de deux ou trois pages, qui n’ont jamais mis les pieds dans une prison, j’ai la sensation qu’il y a un président d’un tribunal qui a voulu se payer un joueur. Il s’est fait plaisir. C’est une aberration ! Quand je vois tout ce qui se passe avec des gens qui roulent dans des voitures volées, qui sont dans le trafic, qui sont des agresseurs et qui n’ont jamais mis le pied en prison…

Aujourd’hui, on veut envoyer en prison, même si je pense qu’il ne va pas y aller, un footballeur. Parce qu’un président a décidé de se faire un footballeur et qu’on parle de lui. Il y arrive puisque je suis en train d’en parler. Pour un geste comme celui de Brandao, quand il y a une sanction sportive et une sanction financière, c’est bon, il faut que ça s’arrête là. C’est pitoyable. Et ce n’est vraiment pas beau pour notre pays. »