ASSE : Caïazzo surtout paniqué par le Mercato ? 

true

Alarmiste sur les conséquences du coronavirus pour la L1 et l’économie des clubs, le président de l’ASSE Bernard Caiazzo est rejoint dans son analyste par l’économiste Vincent Chaudel.

Sur les ondes de France Bleu Loire, le président du conseil de surveillance de l’ASSE Bernard Caïazzo a expliqué les conséquences à venir du coronavirus sur l’économie des clubs français. « Sans aides de l’État, d’ici six mois, c’est la moitié des clubs pros qui dépose le bilan. Les cinq grands Championnats européens ont déjà perdu quatre milliards d’euros, le Championnat français entre 500 à 600 millions », estime-t-il.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Sur le site Le Phocéen, Vincent Chaudel, économiste du sport et fondateur de l’Observatoire du Sport-Business, a réitéré les craintes du président stéphanois. « Bernard Caïazzo est dans son rôle lorsqu’il alerte sur les pires scénarios et envoie un message à la sphère publique. Le football et beaucoup d’autres secteurs comme le tourisme sont dans une situation fragile, c’est une réalité », estime Vincent Claudel.

Lequel se joint à Caïazzo pour dire que le Mercato à venir sera impacté. « Les clubs français sont dépendants des droits TV et des ventes de joueurs. Concernant cette dernière donnée, les plans seront obligatoirement bouleversés. Ce sera à mon avis le souci majeur de beaucoup de clubs français. Je pense même que Bernard Caïazzo pense surtout à ça dans son scénario ».

Vous pouvez désormais vous abonner, ou recevoir un numéro, par mail.

Tout est indiqué sur notre boutique But!

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000