ASSE : cette petite phrase que David Wantier continue de regretter

Face aux supporters, David Wantier (responsable du recrutement de l’ASSE) aurait mieux fait de ne jamais parler de Max-Alain Gradel…

C’est une petite phrase que David Wantier, le responsable de recrutement de l’ASSE, traîne aujourd’hui comme une grosse casserole. En novembre 2017, à l’issue du derby perdu par les Verts (0-5) à Geoffroy-Guichard, l’ancien agent avait été houspillé par les supporters sur son recrutement et le fait d’avoir refusé le retour de Max-Alain Gradel.

A ce moment là, David Wantier avait lâché ces mots : « Gradel est cuit, fini, il ne met plus un pied devant l’autre. Pourquoi on l’aurait fait revenir ? Vous ne connaissez rien au football ». Retour de manivelle logique, à chaque but de l’Ivoirien, certains lui rappellent cette prédiction ratée.

Dimanche, à l’issue du match nul du Toulouse FC face à Caen (1-1) où Max-Alain Gradel a marqué son 10e but de la saison sur coup-franc dans le temps additionnel, Poteaux-Carrés ne s’est pas privé pour piquer au vif le dirigeant stéphanois. Loin d’être « cuit, fini », le petit poulet d’Abidjan est aujourd’hui l’une des valeurs sûres de Ligue 1 et assurément l’une des raisons pour lesquelles le Téfécé est encore en vie dans l’élite du football français…

Arnaud Carond